Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Coopération saoudienne : plus de 2000 personnes soignées gratuitement - 30/03/2010 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Commission saoudienne de la da’wa en Afrique, parallèlement à la formation des professeurs, organise des soins gratuits à l’intention de la population ouagalaise. Pendant 10 jours, plus de 2000 personnes ont bénéficié de ces soins gratuits. Depuis le 20 mars 2010, la Cour de l’institut Al-nour est toujours bondée de monde. Et pour cause, la commission saoudienne de la da’wa en Afrique organise une campagne de soins gratuits. Chaque jour, les habitants prennent d’assaut la cour de l’institut qui pour se faire soigner, qui pour faire soigner son enfant. Sur place, des tentes ont été érigées pour accueillir les patients et l’on procède à des distributions des tickets pour limiter le nombre des personnes à consulter.

Le Burkina Faso n’est pas le seul pays a recevoir les docteurs de la commission pour les soins gratuits. Il est le 19e pays africain à bénéficier de ce geste. De l’avis du Dr Abdullah Almatrafi, consultant pédiatre, la plupart des cas qui se présentent à eux développent des infections liées à l’estomac et à la peau. "Cela signifie que les gens ne prennent pas soin de leur corps et ne veillent pas à leur alimentation", a affirmé le docteur.

Par jour, c’est en moyenne 150 enfants et 50 adultes qui sont consultés. La consultation est faite sans distinction de sexe ni de religion. Ces soins gratuits font partie des différentes missions que la Commission de la da’wa en Afrique s’est assignées. A chaque fois qu’un pays a été ciblé, la commission envoie des médecins et des docteurs expérimentés avec des médicaments gratuits.

Le cas inquiétant de la fille Nafissa

Dans sa consultation, s’il y a un cas qui a touché le docteur, c’est bien le cas d’une fillette de 10 ans du nom de Nafissa. "Nous l’avons reçue le dimanche 28 mars. Après examen, il s’est avéré que la fillette souffrait d’une appendicite qui nécessite une intervention immédiate. Ses parents n’ont pas les moyens et avaient décidé de repartir avec la fillette. Nous avons vu que son cas était trop préoccupant et nous avons décidé de prendre son intervention et ses soins en charge", a témoigné le docteur Al Matrafi.

Le docteur a déploré le fait qu’il n’y ait pas un institut sanitaire qui prenne en charge les soins des personnes démunies. "Cela signifie que les personnes dépourvues de moyens n’ont pas droit à la vie. Pour le cas de la fillette, elle allait mourir par manque de moyens de ses parents. Et peut-être que beaucoup de personnes meurent par manque de moyens", a martelé le docteur. Celui-ci estime qu’il faut une vraie sensibilisation à l’intention de la population. Son souhait est que chacun joue sa partition dans la sensibilisation ;

"Je m’adresse particulièrement à la presse. C’est elle seule qui est en mesure de faire évoluer les mentalités. Le peuple burkinabè est un peuple compréhensif. Il suffit de petits conseils pour qu’il puisse maintenir sa santé", a-t-il poursuivi. Il trouve que dire à une personne de prendre soin de son corps et de surveiller sa nourriture coûte moins cher que de soigner une personne malade.

Quant à leur retour probable au Burkina, le docteur dit ne pas pouvoir donner de précision. "Cela dépend des dispositions mises en place et le besoin des associations religieuses", a reconnu le consultant pédiatre. C’est aujourd’hui que le docteur et sa suite quittent le Burkina Faso pour le Gabon.

Rasmané SIMBRE

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !