Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le SIDA - 16/10/2006 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le président du Faso inaugure le CREBA Le président du Faso a procédé à l'inauguration du centre de recherche bio-moléculaire Annigoni le 14 octobre dernier, dans la cour du Centre d'accueil notre dame de Fatima (CANDAF) à Ouagadougou.

Le CANDAF, centre d'accueil pour personnes infectées du VIH/Sida, a connu une animation particulière le 14 octobre 2006. Une foule immense d'officiels et de riverains y avait pris place, l'insigne de la lutte le V renversé accroché sur le buste pour assister à la cérémonie d'inauguration du Centre de recherche bio-moléculaire Pietro Annigoni (CREBA) par le président du Faso, président du Conseil national de lutte contre le VIH/Sida et les IST.

Les services du centre sont abrités dans un grand bâtiment R+1.

Au rez de chaussée : dépôt pharmaceutique, laboratoires d'analyses de routine et des services de prise en charge. A l'étage, sont logés des laboratoires de recherches et une salle de conférences. Une fois en service, il aura coûté la bagatelle de un milliard de nos francs. L'ouverture de ce centre qui est le fruit de la générosité de l'association de bienfaisance Pietro Annigoni, du nom du célèbre peintre italien, marque une étape importante dans la lutte contre le Sida au Burkina Faso.

Il permettra le traitement ambulatoire pour certaines pathologies génétiques et infectieuses, la recherche clinique ainsi que de la recherche fondamentale, bio-moléculaire et pharmacologique.

D'après le Pr Jacques Simporé, directeur du centre, le centre sera équipé d'appareils.

Pour les Camilliens, qui ont en charge la gestion de ce joyau, c'est un moment "historique" qui marque d'une pierre blanche les 40 ans de présence de leur ordre au Burkina Faso aux côtés des malades. Pour le représentant du père provincial, ce centre représente le "défi de valoriser et de rendre les structures sanitaires mieux adaptées au développement de la médecine. Cela passe par "un service sanitaire compétent et bien organisé, mais aussi par l'intermédiaire d'une activité pastorale dynamique...".

Le président du Faso a procédé à l'inauguration du centre après qu'il a été béni. Il a estimé que recherche est la voie idéale pour consolider les acquis d'aujoud'hui et pour mieux affronter l'avenir. La cérémonie a vu une série d'allocutions dont celle remarquée de la veuve de Pietro Annigoni, Rosella, celle du ministre de la Santé, Alain Yoda, qui a rappelé la politique sanitaire du gouvernement et surtout les liens de partenariat entre le ministère de la Santé et l'ordre de Camilliens.

Le Pr Luc Montagner, co-découvreur du virus du Sida, a fait un speech dans lequel il a situé les enjeux de la recherche et la nécessité d'investiguer d'autres pistes, notamment la combinaison d'antioxydants, entre autres, dans les traitements. Il a marqué sa disponibilité à accompagner le nouveau centre.

Par Abdoulaye TAO

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !