Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Prévention des épidémies : le choléra aux portes du Burkina - 26/07/2011 - L'Observateur - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Conseil national de l’hygiène publique (CNHP) s’est réuni le mardi 26 juillet 2011 dans la salle de conférences Cardinal Paul-Zoungrana de l’OCADES pour échanger sur le rôle des collectivités territoriales dans la prévention et la lutte contre le choléra qui fait des victimes dans des pays voisins du Burkina Faso.

Le Conseil national de l’hygiène publique (CNHP) est un cadre de concertation, d’orientation, de suivi et d’évaluation en vue de l’intégration des principes fondamentaux de l’hygiène publique dans le processus de développement social et culturel du pays. Il a pour missions essentielles, entre autres, de favoriser la concertation entre les différents acteurs et partenaires dans le domaine de la santé, de l’hygiène, de l’environnement et d’améliorer le cadre de vie, d’émettre des avis motivés sur toute question se rapportant à l’hygiène publique et de promouvoir la participation des communautés, associations et partenaires à la mise en œuvre des plans et programmes de la politique nationale d’hygiène publique.

La réunion du mardi 26 juillet 2011, qui entre dans le cadre de la deuxième session de la conférence du CNHP, est consacrée à la prévention et à la lutte contre le choléra au Burkina Faso. Si des pays comme la Côte d’Ivoire sont touchés par le choléra, ce n’est pas encore le cas chez nous, mais prudence est mère de sûreté et c’est dès maintenant qu’il faut sensibiliser la population si l’on souhaite prévenir une situation catastrophique.

Pour le ministre délégué à l’Agriculture, le Dr Abdoulaye Combary, vice-président du CNHP, divers éléments de l’environnement créés par l’homme tels que l’habitat, les lieux de travail, les moyens de communication et l’aménagement urbain jouent un rôle important dans sa santé. “C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, les comportements humains doivent être modelés en vue de créer un environnement social favorisant l’acquisition de bonnes connaissances, d’attitudes et de comportements adéquats et propices au bien-être”.

En clair, chacun doit être propre et rendre propre son environnement pour se protéger contre les maladies diarrhéiques, par exemple, qu’on pourrait éviter si les individus utilisent systématiquement les latrines et se lavent les mains au savon avant les repas, après le passage aux toilettes ou toute autre activité manuelle salissante.

Ce sont, du reste, ces gestes simples, comme l’a indiqué le secrétaire permanent du CNHP, Siaka Banon, qui peuvent nous permettre d’éviter le choléra. La prévention doit donc, à son avis, se faire à tous les niveaux et surtout au niveau des collectivités territoriales, où les communautés et les leaders d’opinion ont un rôle important à jouer.
Le ministre Combary a donc invité chacun à jouer sa partition pour anticiper sur la menace de choléra, surtout en cette saison pluvieuse, propice à l’apparition de cette maladie, très contagieuse

Adama Ouédraogo Damiss

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !