Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Santé maternelle et néonatale : pour une planification opérationnelle des interventions - 26/10/2011 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il se tient à Ouagadougou, du 25 au 28 octobre 2011, un atelier inter-agences et inter-pays dont le but est de permettre le lancement et la planification opérationnelle des interventions prioritaires en faveur de l’amélioration de la santé maternelle et néonatale dans les pays concernés. Cette réunion technique d’orientation se fixe pour objectifs de procéder à une planification opérationnelle des actions financées par le Grant, et de s’accorder sur les mécanismes de suivi-évaluation à mettre en place afin de documenter les progrès accomplis.

Nonobstant les avancées significatives enregistrées ces dernières années dans la lutte contre la mortalité maternelle et infantile, de nombreux défis restent encore à relever. Ceux-ci vont du renforcement du système de santé et d’amélioration de la qualité des soins à la prise en charge intégrée des maladies de l’enfant en passant par la disponibilité et l’accessibilité aux soins de santé obstétricaux et néonataux essentiels et d’urgence. Pour soutenir les efforts nationaux visant à relever ces défis, un atelier technique d’orientation et de planification opératoire des interventions se tient du 25 au 28 octobre 2011 à Ouagadougou. Conjointement organisée par le ministère burkinabè de la Santé et ses partenaires tels que les agences du groupe H4+, à savoir l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’UNICEF, l’UNFPA, l’ONUSIDA et la Banque mondiale, cette rencontre inter-agences et inter-pays poursuit deux principaux objectifs. Elle doit permettre de procéder à une planification opérationnelle des interventions et de s’accorder sur les mécanismes de suivi-évaluation à mettre en place afin de documenter les progrès accomplis. Le séminaire réunira une soixantaine de participants représentant les équipes des pays bénéficiaires du Grant, en l’occurrence la République démocratique du Congo, la Zambie, le Zimbabwe, la Sierra Leone et le Burkina Faso.

Accélérer la réduction de la mortalité maternelle et infantile

Participent également à cette réunion, des représentants des sièges des agences du groupe H4+. L’idée d’un tel appui a été soutenue par une résolution prise lors du sommet du G8 de Muscoka de mobiliser des fonds additionnels au profit de ces cinq pays. Pour concrétiser cette résolution, le Canada a décidé de leur octroyer une enveloppe financière de 50 millions USD pour la période allant de 2011 à 2015. La proposition burkinabè a été acceptée à hauteur de 7 millions 040 mille USD. Cette aide financière est essentiellement destinée au renforcement des interventions en cours dans les pays pour accélérer la réduction de la mortalité maternelle et infantile. Une approche dont l’innovation réside dans le fait que sa mise en œuvre par le ministère de la Santé, sera faite de façon conjointe et concertée avec l’ensemble des agences du groupe H4+. Les propositions des pays, sur lesquelles se basera la mise en œuvre, se focalisent sur des actions prioritaires. Ce sont notamment la provision de services de santé de qualité à la mère et à l’enfant, le renforcement des capacités nationales, avec un accent particulier sur le renforcement de la qualité de la formation de base des personnels de santé. Il sera également question de la réduction des barrières à l’accès et à l’utilisation des services, surtout les barrières financières, et la collecte et l’utilisation des données.

Quelques données éloquentes :

  • 350 mille femmes meurent pendant la grossesse ou lors de l’accouchement chaque année ;
  • 2 millions de nouveau-nés meurent dans les 24 premières heures de leur existence ;
  • 2,6 millions de mort-nés ;
  • 640 décès maternels pour 100 mille naissances vivantes (estimations de 2010) en Afrique subsaharienne qui a le ratio de mortalité maternelle le plus élevé au monde ;
  • 5,5% de réduction de la mortalité maternelle par an sont nécessaires pour atteindre l’OMD 5 ;
  • 307,3 décès pour 100 mille naissances vivantes au Burkina Faso (RGPH 2006).

Source : ONU

Juste PATOIN

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !