Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

NOUNA : le district sanitaire fait le bilan de 2011 - 16/01/2012 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le vendredi 30 décembre 2011, le centre Badenya de Nouna a servi de cadre à la deuxième session du Conseil de santé du district sanitaire de Nouna. Placée sous la présidence du haut-commissaire de la province de la Kossi, Antoine N. Ouédraogo, cette rencontre a connu la présence des autorités municipales, militaires, paramilitaires et coutumières ; des leaders d’associations ainsi que des acteurs du système sanitaire dans la Kossi. On a aussi noté la présence d’une délégation venue de la direction régionale de la Santé de la Boucle du Mouhoun. Cette session, qui faisait suite à la première tenue le 27 avril 2011, avait à l’ordre du jour la présentation de l’évaluation du Plan d’action 2011 du district ; le bilan de la surveillance épidémiologique 2011 et les divers.

Le médecin-chef du district sanitaire de Nouna, Dr Bruce Wilfried Bicaba, dans sa présentation du district, dira que c’est le plus grand district de la région de la Boucle du Mouhoun avec 41 formations sanitaires et un Centre médical avec antenne chirurgicale. Parlant de la situation d’avant le Plan d’action 2011, il dira que le paludisme détenait le record avec 43% des cas de consultation, l’insuffisance de la prise en charge des PVVIH avec un taux de 40,99% contre 60% sur le plan national, la précarité de l’hygiène et de l’assainissement, l’insuffisance qualitative et quantitative du personnel, du matériel médical et technique, la faible utilisation des services de santé par les populations ainsi que le fort taux de mortalité infanto-juvénile. C’est au vu de ces points non exhaustifs et peu reluisants que l’équipe-cadre du district sanitaire de Nouna s’est fixée comme objectif global, l’amélioration de la santé des populations. Pour ce faire, plusieurs stratégies ont été visitées et plusieurs activités retenues. Pour ce qui est des activités, le Dr Bicaba dira que parmi celles prévues, 79 ont été entièrement réalisées ainsi que 17 autres non programmées mais tout de même réalisées, soit un taux de 70% de réalisation. Dans le même volet, il dira que toutes les activités financées ont été réalisées à 100%. On peut citer, entre autres activités, la tenue régulière des rencontres, la réalisation d’émissions radiophoniques à but de sensibilisation, le renforcement des capacités des agents, l’ouverture de 6 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS) ainsi que la construction du CSPS transfrontalier de Ouarokuy. Si le Dr BIicaba a noté un satisfecit au niveau du taux de réalisation des activités au titre du Plan d’action 2011, il n’a pas manqué de souligner des points faibles à améliorer. Il s’agit, entre autres, du domaine de l’hygiène et de l’assainissement, du taux toujours élevé de la mortalité maternelle (13 cas en 2011 contre 20 en 2010) ainsi que de la rupture de certaines molécules traceuses même si cet aspect ne dépend pas trop du district sanitaire de Nouna. Parlant des perspectives, le MCD Bicaba a fait cas de l’ouverture en 2012 de 4 CSPS et la construction de centres médicaux dans les chefs-lieux des communes ainsi que l’affectation de leur personnel. Tout en soulignant la satisfaction de son équipe quant aux résultats atteints, le MCD n’a pas manqué de demander l’implication plus accrue des uns et des autres pour une meilleure offre sanitaire dans la Kossi. Intervenant à l’issue de l’exposé du MCD, Dr Bountogo s’est appesanti sur le problème de l’incinérateur du CMA qui tombe fréquemment en panne. Le préfet de Nouna, Abou Zouré, s’est, quant à lui, interrogé sur la capacité d’absorption des fonds et a demandé au CMA de faire des efforts pour absorber les fonds à eux alloués afin d’être éligibles à des fonds plus consistants pour le bonheur des populations demandeuses des services de santé. Une autre question, celle de l’état de la morgue de l’hôpital, a retenu l’attention du public. Le MCD Bicaba a mis à profit toutes ces questions pour lancer un appel aux bonnes volontés et à la mairie de Nouna, pour se pencher sur les cas de l’incinérateur et de la morgue. Quant à l’absorption des fonds, le MCD a été on ne peut clair, en déclarant qu’ « il y a des fonds qu’on ne peut pas entièrement absorbés, et ce au vu des procédures de justification qui les accompagnent ». Le deuxième point, qui portait sur la surveillance épidémiologique, a été développé par Théodore Zongo, le responsable du Service d’information sanitaire et de surveillance épidémiologique (SISSE) du district.

Pour l’essentiel de son intervention, on retiendra que la surveillance épidémiologique connaît de plus en plus un progrès appréciable et que durant ces cinq dernières années, le district sanitaire de Nouna n’a pas connu de cas d’épidémies. D’autre part, il a fait ressortir que le district est prêt à faire face aux cas éventuels de méningite pour l’année 2012. Des questions d’éclairage et des apports divers sont venus sanctionner cette communication. Il a surtout été demandé aux maires de procéder à la délimitation des formations sanitaires où qu’elles se trouvent. En divers, le haut-commissaire, Antoine N. Ouédraogo, a porté à la connaissance du public l’ouverture très prochaine du CSPS transfrontalier de Ouarokuy et dont la direction sera confiée au Burkina Faso. Le haut-commissaire a informé l’assistance de la construction prochaine d’un centre de dépistage du VIH/Sida à Nouna et de l’érection de Nouna en un centre secondaire d’examen du Baccalauréat. S’adressant aux directeurs et chefs de services, M. Ouédraogo leur a rappelé la nécessité du dépôt des rapports trimestriels de l’année 2011. A l’endroit de toute la population, il a rappelé l’interdiction formelle faite de tout usage d’explosifs couramment appelés "pétards".

Hama Hamidou DICKO (Correspondant)

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !