Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : Une nouvelle thérapie avec le Coartem - 13/11/2006 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La nouvelle politique nationale de lutte contre le paludisme accorde une place de choix à la recherche. Dr Sodiomon Bienvenu Sirima, responsable du Programme de recherche sur la prise en charge à domicile des malades du paludisme grâce aux dérivés de l'arthémisimine et des partenaires, ont effectué dans la matinée du jeudi 9 novembre 2006, une visite au centre de santé de Kossily dans le Bazèga.

Pour la visite du centre de santé de Kossily dans la province du Bazèga le jeudi 9 novembre 2006, Dr Sodiomon Bienvenu Sirima, responsable du Programme de recherche sur la prise en charge à domicile du paludisme avec les dérivés de l'arthémisimine notamment le Coartem, était accompagné d'une délégation de l'Unité de recherche opérationnelle sur le paludisme à l'OMS/TDR (Tropical deseases research) avec à sa tête Franco Pagnoni. Cette tournée visait à apprécier l'acceptabilité du Coartem par les populations dans le traitement des enfants et chez la femme enceinte. Pour la nouvelle thérapie avec ce remède, objet d'une recherche de trois années dont la première année a été consacrée à la collecte des données de base, une stratégie communautaire avec l'implication de personnes ressources des terroirs, a été élaborée.

Aussi dans les 39 sites du district sanitaire de Saponé retenus pour les deux années, il s'agira de mesurer l'acceptabilité du Coartem et de recueillir toutes les critiques émises par les populations. Le chef de Kossily, Naaba Koom, a salué la disponibilité du Coartem et son coût abordable. Des ressortissants de Kossily comme ceux des 38 autres villages du district sanitaire de Saponé sont formés pour une bonne utilisation de ce nouveau remède contre le paludisme qui devrait se substituer à la chloroquine qui, depuis février 2005, n'est plus recommandée dans le traitement du palu; la chloroquine ne pouvant plus tuer le plasmodium Falciparum microbe à l'origine du palu, selon des spécialistes en santé. Après Kossily, les hôtes du jour ont mis le cap sur Koulapaka un quartier dudit village, confronté à un manque crucial d'infrastructures sanitaires. Les personnes souffrant du paludisme ou de toute autre maladie sont transportées à Kossily situé à 7 kilomètes. C'est dire le grand soulagement de ses habitants qui peuvent se soigner à domicile, à toutes les heures de la journée, avec les comprimés du Coartem très accessible et d'un coût étudié à la bourse de toutes les couches sociales, selon ses promoteurs.

Par Philippe BAMA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !