Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Concours des médecins internes : « C’est un concours qu’il faut soutenir » - 07/05/2012 - Le Faso - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Direction générale de la tutelle des hôpitaux publics et du sous-secteur sanitaire privé a procédé, le 28 avril 2012 à Ouagadougou, au baptême de la promotion 2011 des internes des Centres hospitaliers universitaires du Burkina Faso. Avec pour marraine le professeur Olga M. Lompo Goumbri, chargée du service d’anatomie cytologie pathologique du CHU-YO, la cérémonie a connu la présence effective du ministre de la Santé, le professeur Adama Traoré, par ailleurs ancien interne.

Une salle du CBC remplie de parents, amis et connaissances en soutien aux nouveaux promus, et de professionnels de la Santé. A l’entame de la cérémonie, le dytaniè et une minute de silence à la mémoire des anciens internes disparus, voilà pour le décor de la cérémonie du baptême de la promotion 2011 des internes des Centres hospitaliers universitaires du Burkina Faso, le 28 avril 2012 à Ouagadougou.

Au nombre de dix, les internes de la promotion Renaissance ont tenu à remercier les premières autorités du département de la Santé et à éplucher les difficultés et à formuler des recommandations qui sont les leurs. Entre autres, il s’agit de faciliter les stages à l’étranger et de faciliter leur insertion professionnelle. Par la voix de leur représentant, les internes ont également évoqué la question d’hébergement qui constitue à les en croire un sérieux problème. Le professeur Adama Traoré, ministre de la Santé, avec la diligence qu’on lui connaît, a promis de veiller à la résolution de ces problèmes, car a-t-il dit « la voie de l’internat permettra de résoudre énormément de problèmes ». Aussi, a-t-il poursuivi « le concours de l’internat mérite d’être soutenu », voilà pourquoi « plus jamais on ne construira un hôpital au Burkina Faso sans réserver une place à l’internat », dixit Adama Traoré.

Avant le ministre de la Santé, sont passés tour à tour le représentant des anciens internes, Pr Drabo, chef du service de la médecine interne du CHU-YO et Pr Olga Lompo, marraine de la promotion Renaissance et le Pr Tapsoba de l’UFR-SDS. Pour l’essentiel, ils ont rélevé l’importance de l’internat et prodigué des conseils aux promus. Sur une belle note, la fin de la cérémonie a vu le ministre de la Santé donner une enveloppe de 500 00 F CFA à la promotion et la marraine délier les cordons de sa bourse pour ses filleuls.

Boureima DEMBELE

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !