Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Réseau électronique de consultation : un logiciel pour mieux gérer les maladies infantiles - 24/05/2012 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Délégation burkinabè de Terre des hommes Lausanne en partenariat avec le ministère de la Santé pour réduire la mortalité des enfants de moins de 5 ans dans les districts sanitaires du pays, a mené une étude pilote qui a abouti à la mise en place d’un logiciel qui servira de guide aux agents de santé pour le traitement des pathologies courantes chez les enfants. Une présentation du logiciel a été faite le 22 mai 2012 à Ouagadougou.

Le Burkina a fait des efforts sur le plan de la baisse de la mortalité infantile, mais du travail reste à faire en ce qui concerne l’application par les agents de santé du protocole de prise en charge des maladies infantiles. 1 enfant sur 6 meurt au Burkina Faso avant l’âge de 6 ans. La plupart d’entre eux meurent de pathologies bénignes que les services de santé savent traiter parfaitement. Ce sont essentiellement les diarrhées, les maladies respiratoires, la malnutrition et le paludisme. Deux raisons expliquent cette situation selon le projet de Prise en charge intégrée des maladies infantiles (PCIME). Primo, les enfants n’ont pas toujours accès aux soins de santé. Secundo, quand ils y ont accès, les agents de santé n’appliquent pas le protocole prévu en la matière. L’étude avait déjà établi le lien entre la pauvreté de la population, la faible utilisation des foyers de santé et le taux élevé de mortalité infantile. Une stratégie avait été adoptée selon 3 axes principaux. Il s’agit d’un soutien à l’amélioration de la qualité des soins avec un focus particulier sur le protocole de prise en charge de la malnutrition aigüe sévère et des maladies infantiles.

De la mise en place d’un logiciel performant

Aussi, il a été mis en place un dispositif de tiers payant permettant la gratuité des soins pour l’ensemble des enfants de 0 – 5 ans et pour les femmes enceintes, et enfin un travail de renforcement du rôle des agents de santé communautaires et d’éducation nutritionnelle des mères en vue d’une meilleure prévention, d’un meilleur dépistage et suivi des enfants malnutris. La stratégie a engendré une forte hausse de la fréquentation des soins de santé et de la charge de travail démotivant au passage les agents de santé. La Prise en charge intégrée des maladies infantiles a été peu appliquée. La PCIME qui veut mettre les technologies de l’information et de la communication au service de la santé infantile, propose aujourd’hui un logiciel, le Réseau électronique de consultation (RCE), aussi bien pédagogique que thérapeutique, dira le chef du projet santé maternelle et infantile de Terre des hommes, Noël Adanou Zonou. C’est une révolution technologique pour l’Afrique qui va aider les agents de santé pour une meilleure prise en charge de l’enfant. Le logiciel automatise un protocole, c’est-à-dire une série de questions et propose une ordonnance.

Le système classique avait certaines lacunes

Les informations étaient consignées dans un livret, les agents de santé ne faisaient pas toujours les efforts nécessaires pour trouver le traitement adéquat. Avec cet outil, l’agent de santé a seulement à appuyer sur un bouton et aussitôt il trouve les conseils justes à donner à une mère qui a conduit son enfant souffrant au centre de santé. Le logiciel est facile à utiliser selon le chef du projet car « il n’y a pas beaucoup de choses à faire, seulement le nom et l’âge de l’enfant à saisir ». L’efficacité du logiciel n’est plus à démontrer si l’on s’en tient aux résultats de la phase pilote qui a concerné les districts sanitaires de Tougan et Séguénéga. Il améliore la qualité des soins et fournit une information sanitaire, a précisé Thierry Agagliate, le délégué Terre des hommes (TDH) du Burkina Faso. A ce jour, le logiciel est utilisé dans 75 Centres de santé et de promotion sociale (CSPS). Son utilisation est possible dans les zones qui n’ont pas accès à l’électricité. Avec une simple batterie solaire et un réseau GPRS (électronique), les données peuvent être centralisées sur une base de données. L’objectif est de le vulgariser bientôt dans tous les centres de santé du Burkina et du continent africain. Le programme qui se veut international est suivi de près par des centres de référence internationaux comme la London school et l’Ecole polytechnique de Lausanne.

Izdine KABORE

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !