Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

District sanitaire de Hounde : la rougeole refait surface - 15/07/2012 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les membres statutaires du Conseil de santé du district (CSD) sanitaire de Houndé, province du Tuy, qui sont les préfets, les maires, les directeurs et chefs de services provinciaux, les présidents des comités de gestion et l’équipe-cadre du district, se sont retrouvés le jeudi 5 juillet 2012 dans la salle de réunions du Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Houndé pour leur première session ordinaire. A l’ordre du jour, le bilan des activités du premier semestre et la présentation du profil épidémiologique.

Le district sanitaire de Houndé avait prévu de réaliser 53 activités au cours des six premiers mois, conformément à son plan d’actions de 2012. Le bilan de la mise en œuvre de ce plan d’actions dressé par le médecin-chef du district (MCD), Dr Thomas Wendlasida Ouédraogo, indique que 83% de ces activités ont été entièrement réalisées et les 17% restantes ne l’ont pas été pour défaut de financement. Le taux d’absorption du budget global évalué à 448 223 420 F CFA, est de 74,91%. Le profil épidémiologique du district sanitaire de Houndé du 1er janvier au 1er juillet 2012 classe le paludisme à la première place des causes de consultations dans les 28 formations sanitaires que compte la province du Tuy, avec 25 382 cas dont 2 297 graves et 73 décès. La méningite a encore fait parler d’elle au même moment avec 117 cas enregistrés dont 19 décès. Le fait marquant de ce CSD et qui n’a pas manqué de susciter des réactions chez les participants, est, sans doute, les 54 cas de mort-nés qu’a connus, en 6 mois, la maternité du seul CMA de Houndé. Les consultations tardives pour les femmes enceintes dans les formations sanitaires en seraient les principales causes, à en croire les explications du MCD. Mais la principale préoccupation de l’heure du district, soulevée lors de ce premier CSD de 2012, est bien la résurgence de la rougeole avec 648 cas dont 3 décès notifiés. Les communes de Houndé et de Boni sont les plus touchées selon le bilan, et une vaccination réactive contre la rougeole est prévue du 7 au 9 juillet dans ces deux communes et va concerner la tranche de la population de 9 mois à 14 ans, a confié le MCD Thomas Ouédraogo. Il a, par ailleurs, fait un plaidoyer pour la mise en place d’un système de partage de coût en matière de santé, un projet que les membres du CSD ont apprécié à sa juste valeur eu égard au coût élevé des soins de santé pour les populations. Satisfait de ce bilan du semestre, le président de CSD, le haut-commissaire, Marcel Paré, a félicité tous les acteurs de la santé et les a invités à s’investir davantage pour toujours améliorer les indicateurs de santé de la province.

Yelkabo Rodrigue SOME

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !