Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Accès des populations aux soins de santé : les premiers pas du système national d’assurance maladie pour tous - 05/11/2012 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale a organisé du 29 au 31 octobre 2012 à Bobo-Dioulasso, un atelier de validation des rapports provisoires des études de faisabilité de mise en place d’un système national d’assurance maladie.

Depuis des années déjà, l’amélioration de la couverture sociale des populations a suscité plusieurs actions gouvernementales dans le but de renforcer la protection sociale. Ainsi, l’extension de la couverture sociale aux travailleurs indépendants, l’institution d’un régime de réparation des accidents de travail au profit des fonctionnaires, et la mise en place de mécanismes de subvention et de gratuité dans le domaine de la santé, ont été engagées à partir de 2 000. Dans la continuité de ces efforts, a expliqué le ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Sécurité sociale, Soungalo Apollinaire Ouattara, le chef du gouvernement annonçait dans son discours sur l’état de la Nation de 2011, un système de santé universelle d’ici à 2015. Cette volonté affichée du gouvernement, de valoriser le capital humain, axe majeur de la Stratégie de croissance accélérée et de développement durable (SCADD) s’inscrit selon lui, dans une vision de complément du dispositif déjà existant. Sa mise en place progressive vise, a indiqué le ministre Soungalo Ouattara, une protection financière des ménages et une amélioration de l’accès équitable des populations aux soins de santé. Un comité de pilotage a donc été mis en place pour analyser la faisabilité de ce dispositif, afin qu’il puisse répondre aux aspirations sociales de toutes les composantes de la population. Le comité a ainsi produit des esquisses détaillées à travers quatre rapports. A entendre le secrétaire permanent (SP) du comité de pilotage, Saïbou Seynou, ces rapports de faisabilité produits par des cabinets d’études concernent le plan de communication sur l’assurance maladie, les mécanismes pratiques de collaboration entre l’assurance maladie et l’offre de soin, et la stratégie financière qui devra sous-tendre l’assurance. Réunis à Bobo-Dioulasso du 29 au 31 octobre dernier dans le cadre d’un atelier avec l’ensemble des acteurs concernés par la question, ils devaient les amender et dégager un consensus sur les éléments essentiels du système à mettre en place. « Ainsi, le pays disposera des paramètres clés et des instruments juridiques, le processus de mise en place, les acteurs impliqués et les modalités de prise en charge de ceux qui sont concernés par cette assurance », a signifié Soungalo Ouattara. Pour le gouverneur des Hauts-Bassins, Nebilma Joseph Bakouan, cette mesure permettra de dynamiser le développement socioéconomique à travers la protection sociale, un rempart contre la pauvreté. En effet, a-t-il estimé, les maladies et parfois les décès qu’elles occasionnent chez la population active, ruinent financièrement les familles et entravent leur contribution à la construction de la nation.

Jean-Marie TOE

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !