Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Un laboratoire d’analyse biomédicale inauguré à Tenkodogo - 12/07/2013 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Tenkodogo,AIB) - Le ministre de la santé, Léné Sebgo, a présidé la cérémonie d’ouverture officielle du laboratoire d’analyse biomédicale de la pharmacie Wend-Puiré de Tenkodogo, le lundi 8 juillet 2013. La cérémonie a connu la présence des autorités régionales et provinciales, de Sa Majesté Naba Saga, du Dima de Zoungrantenga, et de nombreux invités.

Présidée par le ministre de la santé, Léné Sebgo, et parrainée par le directeur général (DG) de la Bank of Africa, représenté par son directeur général adjoint (DGA), Abel Zampaligré, la cérémonie d’ouverture officielle du laboratoire d’analyse biomédicale Wend-Puiré de Tenkodogo et qui fait également office de lancement des activités, a eu lieu le lundi 8 juillet 2013 à Tenkodogo. « Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens, dans le souci d’accompagner le Ministère de la santé dans sa politique d’amélioration de l’offre de soins aux populations, soutient et encourage l’ouverture des laboratoires par des confrères et consœurs installés dans les régions en dehors des grands centres urbains », a affirmé le président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens du Burkina, Jean Paré.

Après Pouytenga, Dori, Boromo, Banfora et Kaya, Tenkodogo dispose d’un laboratoire d’analyse biomédicale privé, dénommé « laboratoire d’analyse biomédicale, Wend-Puiré » de Tenkodogo. Jean Paré a, à l’occasion, invité le promoteur du « laboratoire d’analyse biomédicale, Wend-Puiré » au professionnalisme biomédicale et à souscrire à une formation continue de son personnel, afin d’assurer des prestations de qualité, au bénéfice des populations et au respect des bonnes pratiques de laboratoire biomédical. Et d’ajouter que « les examens biomédicaux constituent une étape importante dans le diagnostic des maladies et contribuent à la qualité de leur prise en charge ». D’un coût de 240 000 000 F CFA, le laboratoire d’analyse biomédicale de la pharmacie Wend-Puiré de Tenkodogo est composé d’une salle d’accueil, d’une caisse, de deux salles d’analyse, d’une salle de préparation, d’une salle de prélèvement et d’un bureau. Les services offerts par le laboratoire d’analyse biomédicale sont entre autres : les services en hématologie, en biochimie, en bactériologie, en parasitologie et en immunologie. Le personnel du laboratoire est constitué de trois techniciens supérieurs de santé : option analyse biomédical, d’un technicien supérieur biomédical pour la maintenance, d’une caissière, d’un garçon de salle et d’un comptable. « Nous espérons, que ce laboratoire contribuera, aussi modestement soit-il, du moins dans la région du Centre-Est, non seulement à augmenter l’offre de services de santé, mais également à améliorer l’état de santé des populations », a soutenu le promoteur du laboratoire d’analyse biomédicale « Wend-Puiré » et également promoteur de la pharmacie « Wend-Puiré » de Tenkodogo, Dr Désiré Goubgou. Le président de la cérémonie, le ministre de la santé, Léné Sebgo a invité le promoteur du laboratoire d’analyse biomédicale Wend-Puiré, Dr Désiré Goubgou à inculquer son dynamisme et son souci du travail bien fait aux compétences qui animeront cette structure, car selon lui, l’efficacité d’un service de laboratoire dépend pour une grande partie, de l’engagement de son personnel. Il a en outre, appelé à la conscience professionnelle du personnel de laboratoire pour le respect strict des normes réglementaires et des guides de bonnes pratiques en matière d’analyse de biologie médicale.

Le représentant du parrain de la cérémonie, le DGA de la Bank of Africa, Abel Zampaligré, a indiqué dans son discours, que le laboratoire d’analyse biomédicale, Wend-Puiré permettra de faire des diagnostics précis en vue d’une prise en charge adéquate de pathologies qui, détectées à temps, permettent de faire du préventif au lieu d’attendre que les maux dégénèrent et conduisent souvent en drame, plongeant des familles entières dans la désolation et le désarroi. « Nous poursuivons la collaboration avec des organismes tels la Maison de l’entreprise en vue de permettre aux détenteurs de projet de disposer de l’expertise structurante de la Maison de l’entreprise et de la capacité de mise à disposition de ressources par Bank of Africa. Abel Zampaligré a réaffirmé la ferme volonté de son institution à accompagner les efforts de construction d’une économie forte et créatrice. Il a en outre, ajouté la disponibilité de la Bank of Africa à accompagner le Ministère de la santé dans ses efforts inlassables pour doter les Burkinabè de soins de santé adéquats, afin que les sentiers du développement et de l’émergence prônés par les plus hautes autorités soient pris d’assaut par des populations en bonne santé.

Bougnan NAON
naon_2012@yahoo.fr
Djamila ILBOUDO

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !