Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : le projet "Cataire" présenté au ministre de la Santé - 08/10/2013 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministre de la Santé, Léné Sebgo, a reçu le mardi 1er octobre 2013, une délégation du Réseau ouest-africain des jeunes leaders des Nations unies pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement, section du Burkina Faso (ROJALNU-OMD/BF), porteur de deux projets à lui présenter.

En partenariat avec l’Agence consultative en éthique de la coopération internationale (ACECI) et l’association Beog-viim (la vie de demain), le Réseau ouest-africain des jeunes leaders des Nations unies pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement, section du Burkina Faso (ROJALNU-OMD/BF) a initié deux projets dont l’un porte sur la lutte contre le paludisme dénommé « Cataire » et l’autre sur la lutte contre la pauvreté. Ces deux projets ont été présentés au ministre de la Santé, Léné Sebgo, le mardi 1er octobre 2013. Il s’agit, selon ses initiateurs, de participer à la prévention contre le paludisme à travers la mise à la disposition des populations, d’un produit qui puisse leur permettre d’éviter les piqûres de moustiques. Pour Florent Gallois, stagiaire de l’ACECI au ROJALNU-OMD/BF, le projet vise à lutter contre le paludisme en essayant de créer des emplois dans les pays du Sud, notamment au Burkina Faso. « Il se base sur les propriétés répulsives d’une plante qui s’appelle la cataire qui est très efficace dans la lutte contre les moustiques. Le but du projet est d’essayer de concevoir des anti-moustiques entièrement biologiques, naturels et qui va permettre de créer des emplois » a-t-il expliqué.

Il a indiqué que les premiers échantillons faits à base de karité ont été expérimentés et se sont avérés efficaces. « Nous voulons maintenant demander à monsieur le ministre d’intervenir pour que ces produits puissent être testés par le Laboratoire national de santé publique », a souligné M. Gallois. Aussi, le président du ROJALNU-OMD/BF, Dakiri Sawadogo, a sollicité le ministre Sebgo pour qu’il préside l’événement du 19 octobre prochain, qui va marquer le lancement du projet. Félicitant les initiateurs du projet, le ministre de la Santé a fait remarquer que tout ce qui participe à la lutte contre le paludisme, première cause de mortalité, ne peut que recevoir l’accompagnement de son département. « C’est un projet qui a une double dimension, non seulement il assure des revenus mais également contribue en retour, à donner à ces populations, les moyens de se prévenir contre les piqûres de moustiques, donc d’éviter le paludisme », a jugé M. Sebgo. L’autre initiative toujours en étude est un projet d’élaboration d’une loi anti-pauvreté. « Là-dessus, je voudrais bien savoir qu’est-ce qui va contenir cette loi face déjà à l’ensemble des lois au Burkina qui offrent à l’homme, le droit de bénéficier d’un certain nombre de thèmes tels que le droit à la santé, le droit à l’éducation, le droit au logement », a dit Léné Sebgo.

Yves OUEDRAOGO

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !