Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Fondation Terres des hommes : construit et réhabilite des infrastructures aux profits des enfants malnutris - 10/11/2013 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plusieurs districts sanitaires de la région de la Boucle du Mouhoun ont été dotés d’infrastructures sanitaires, de matériel médico-technique et d’équipements sanitaires, grâce à l’appui de la Fondation Terres des hommes (Tdh) Lausanne. D’une valeur de plus de 600 millions de F CFA, ces équipements ont pour objectif d’améliorer la prise en charge des enfants atteints de malnutrition aiguë et de réduire la mortalité maternelle. Le fonctionnement effectif de ces infrastructures a été officiellement lancé, le 5 novembre 2013, à Dédougou, dans la Boucle du Mouhoun.

La délégation au Burkina de la Fondation Tdh a remis officiellement à la Direction régionale de la santé (DRS) de la Boucle du Mouhoun, un important paquet d’infrastructures, d’équipements et de matériels médicaux et sanitaires, le 5 novembre 2013. Un appui matériel et financier qui devrait aider la région à mieux lutter contre la malnutrition aiguë des enfants de moins de 5 ans et la mortalité maternelle.

Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Victor Dabiré, a officiellement reçu au Centre médical urbain de Dédougou, les clés de ce paquet au profit de la DRS (la direction a reçu un véhicule de supervision d’une valeur de plus de 15 millions de F CFA et un appui financier de plus de 6 millions de F CFA, afin de partager l’expérience de la région). En présence du conseiller technique du Ministère de la santé, Siaka Banon, il a alors exprimé sa reconnaissance à tous.

Une reconnaissance fondée, selon ses termes, sur une excellente collaboration entre sa région et la Fondation Tdh, vieille maintenant de six ans, dans la lutte contre la malnutrition et riche d’acquis certains. Des résultats intéressants qui illustrent, à son avis, la nécessité et l’utilité de la contribution des initiatives non gouvernementales aux efforts de l’Etat burkinabè dans le secteur de la santé.

La nouvelle illustration des actions de Tdh dans la région de la Boucle du Mouhoun s’est traduite par l’octroi de ces infrastructures d’une valeur de plus de 600 millions de F CFA, sur financement de l’Union européenne, aux formations sanitaires de Toma, Dédougou et Tougan. Cette dotation s’inscrit, rappelle David Kerespars, chef de la délégation de Tdh au Burkina, dans le cadre du projet initié en 2007 dans six districts sanitaires du Nord et de la Boucle du Mouhoun pour répondre aux effets de la crise alimentaire de 2005 qui a sévi au Niger et dans la bande sahélienne.

Six ans et des résultats satisfaisants

Le choix de la Boucle du Mouhoun, indique-t-il, a été fait à l’époque, à cause du fort taux de malnutrition aiguë (15%). Le projet s’est appuyé sur des approches novatrices, renforçant les acquis du système sanitaire existant et corrigeant ses faiblesses, afin de venir à bout de la malnutrition.
De 2007 à 2013, David Kerespars, appuyé d’ailleurs par le gouverneur de la région, constate des résultats satisfaisants. La première preuve est la réduction du taux de prévalence de la malnutrition aiguë dans la région, qui est aujourd’hui de moins de 5 %, alors que la moyenne nationale est de 10%.

Le taux de couverture des dépistages est estimé à plus de 100%. Le projet a également permis de mettre en place un dispositif de tiers-payant permettant la gratuité des soins pour l’ensemble des enfants de 0 à 5 ans. Plus de 250. 00 épisodes de maladie sont pris en charge chaque année. L’acquis important à noter est la création du registre électronique de consultation qui permet de contribuer à réduire la morbidité et la mortalité infantile. Enfin, certaines actions développées ont été si probantes qu’il est envisagé de les vulgariser à tout le pays.

La Fondation Terre des hommes opère dans le monde depuis 1960 ans, dans la protection de la santé de l’enfant. Elle milite également pour la défense des droits des enfants et participe notamment, à la lutte contre le trafic des enfants.

Moustapha
SAMANDOULGOU

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !