Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Programme élargi de vaccination : Deux nouveaux vaccins pris en compte - 09/01/2006 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le programme de vaccination des enfants s’est élargi avec l’introduction de deux nouveaux vaccins : le vaccin contre l’hépatite B (Hep B) et le vaccin contre les infections à haemophilus influenzae (Hib). C’est le docteur Sosthène Zombré, directeur général de la Santé et ses collaborateurs qui l’ont annoncé à la presse au cours d’une rencontre vendredi 06 janvier 2006 à l’Hôtel Soritel.

Le calendrier de vaccination en vigueur au Burkina Faso chez les enfants de 0 à 11 mois connaît depuis le 1er janvier 2006 une légère modification. Depuis cette date en effet, les vaccins contre l’hépatite B et l’haemophilus type B sont administrés aux enfants dans les services de vaccination dans le cadre de la vaccination de routine. Le calendrier vaccinal en tant que tel ne connaît pas de changement mais prend seulement en compte les deux nouveaux vaccins. Cet état de fait ramène à 9, les maladies contre lesquelles les enfants seront protégés : la tuberculose, la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite, la rougeole, la fièvre jaune, l’hépatite B et les nombreuses infections dues à l’haemophilus influenzae type B.

Du choix des deux vaccins
L’introduction des deux nouveaux vaccins, selon le directeur général de la santé, docteur Sosthène Zombré, est liée au fait que les infections chroniques du foie dues au virus de l’hépatite B entraînent le cancer du foie ; un cancer qui est la 2e cause de mortalité par cancer chez l’homme africain et la 3e cause de mortalité liée au cancer chez la femme.
La seconde raison tient au fait que l’haemophilus influenzae est le principal responsable des méningites bactériennes aiguës chez les nourrissons et les jeunes enfants de moins de cinq ans. C’est un germe responsable de 25% des cas de pneumonies chez les enfants de moins de cinq ans et en l’absence de son vaccin, il cause près de 400 000 décès par an en Afrique.
Au regard de tout cela, «ne pas offrir ces nouveaux vaccins à nos enfants serait un crime intolérable» a affirmé le dr Zombré.
Grâce à la mise en œuvre de son Programme élargie de vaccination (PEV), le Burkina Faso a bénéficié de la prise en charge totale de ces vaccins auprès de GAVI (Fonds Mondial) sur une période de cinq ans. L’administration est gratuite dans toutes les formations sanitaires. Et chaque enfant, à partir du 2e mois après sa naissance, doit recevoir 3 doses espacées les unes des autres d’au moins un mois. Le directeur général de la Santé, les responsables du PEV et ceux de la direction de la Prévention par les vaccinations ont lancé un appel à l’opinion publique burkinabè pour accompagner cette nouvelle initiative et favoriser sa réussite totale.

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !