Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Un projet pour faciliter l'accès à la prévention et aux soins voit le jour - 05/02/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

"Le projet de recherche-action pour l'amélioration de l'accès des femmes et enfants indigents et cas sociaux aux services de prévention et de prise en charge dans le cadre du VIH-SIDA dans trois villes du Burkina Faso" a été officiellement lancé, jeudi 1er février 2007, à Ouagadougou.

C'est sur l'initiative de l'Association burkinabè de santé publique (ABSP) que le projet de recherche-action pour l'amélioration de l'accès des femmes et des enfants et cas sociaux aux services de prévention et de prise en charge dans le cadre du VIH-SIDA a vu le jour. Le projet sera exécuté dans les villes de Ouagadougou, Koudougou et Boromo par l'ABSP, en collaboration avec les services décentralisés du ministère de l'Action sociale et les organisations à base communautaire locales. Ses objectifs sont de réaliser une analyse situationnelle de l'accès aux femmes, enfants et cas sociaux aux services de prévention et de prise en charge en rapport avec le VIH-SIDA et les IST, de formuler des stratégies de réduction des inégalités afin de promouvoir des alternatives d'accès à ces services.

"Au Burkina Faso, près de la moitié de la population vit en- dessous du seuil de pauvreté, parmi laquelle une partie non négligeable de personnes incapables de satisfaire correctement leurs besoins sociaux de base. D'où se soigner devient un luxe", a laissé entendre Mme Ki/Ouédraogo Salimata, trésorière de l'ABSP, représentant le coordonnateur lors du lancement. Une situation à laquelle l'ABSP ne pouvait rester indifférente. "C'est pourquoi, je crois que l'initiative de l'ABSP est aussi la vôtre. Pour nous, il ne s'agit pas de nous substituer aux acteurs déjà présents sur le terrain mais plutôt de voir comment travailler ensemble et efficacement pour améliorer le sort des entants et des femmes indigents face au VIH-SIDA en termes de prévention et de prise en charge", a souligné Mme Ki/Ouédraogo Salimata.

Elle a demandé le soutien de tout le monde pour la mise en œuvre des activités du projet. D'ores et déjà, le secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le SIDA et les IST, parrain de la cérémonie, par la voix de son représentant, Pascal Ouédraogo a reconnu que toute initiative tendant à apporter des réponses aux interrogations de l'accès aux services de prévention et de prise en charge en rapport avec le VIH-SIDA est salutaire.

"De ce projet, nous attendons beaucoup et le secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le SIDA et les IST ne ménagera aucun effort pour accompagner et faciliter sa mise en œuvre", a indiqué M. Ouédraogo.
L'ABSP a été créée en 1991 avec pour mission, de promouvoir la santé du plus grand nombre. Elle comprend environ 127 membres provenant de divers secteurs.

Charles OUEDRAOGO

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !