Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale de la lèpre : Maintenir la qualité des services en 2007 - 13/02/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La 54ème Journée mondiale des lépreux a été célébrée, ce dimanche 28 janvier 2007, à Zorgho dans la province du Ganzourgou. C’était en présence du ministre de la Santé, Alain Bédouma Yoda et de celui en charge de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément P. Sawadogo.

Comme partout ailleurs dans le monde, le Burkina Faso a célébré avec ses malades de la lèpre, la 54ème Journée mondiale des lépreux. A ce rendez-vous de la solidarité envers les malades de la lèpre, l’occasion était belle pour le président burkinabè de l’Association Raoul Follereau, Monsieur Jacques Ouandaogo, de rappeler aux malades le soutien indéfectible de la structure. Il a également situé l’objectif principal de la manifestation qui, au-delà de l’aspect jadis festif, intègre le combat pour, dit-il, l’élimination sinon l’éradication de la lèpre, mais aussi la réinsertion sociale des anciens malades de la lèpre. De cette couche dira-t-il, «la plus douloureuse des minorités opprimées du monde», il faut un combat constant contre l’exclusion et la discrimination.

Pour le ministre Alain Yoda, cette journée est «une occasion de sensibilisation et de mobilisation de ressources pour les différentes activités de la lutte anti-lépreuse». C’est pourquoi, rappelant les grands axes définis par son département, il a loué l’implication des acteurs à tous les niveaux. Toute chose qui a fait, selon lui, évoluer la situation épidémiologique dans notre pays. Aussi, statistiques en main, il a précisé qu’en 2005, le nombre de nouveaux cas dépistés était de 852 et qu’en 2006,698 nouveaux cas ont été enregistrés, parmi lesquels 54 malades portant des mutilations visibles et 55 enfants de moins de 15 ans. L’offre de soins de santé a par ailleurs permis pour la même période, d’enregistrer 474 malades guéris et 733 malades en traitement. Ces chiffres comme on ne s’en doute, sont positivement appréciés par le ministre de la Santé qui reste tout de même convaincu des efforts à déployer en 2007.

L’objectif principal en 2007 pour le ministère de la Santé selon son premier responsable, Alain Yoda, reste le «maintien de la qualité des services». Pour y parvenir, l’adoption et la mise en œuvre de la «stratégie mondiale et régionale pour réduire davantage le fardeau de la lèpre et maintenir les activités de la lutte contre cette maladie» est nécessaire. C’est pourquoi il a indiqué que l’accent sera particulièrement mis sur l’organisation du réseau de diagnostic, le renforcement des capacités du personnel de santé, la mise à disposition des médicaments aux différentes formations sanitaires, la sensibilisation pour une attitude plus positive face à la maladie, l’implication plus grande des communautés dans la prise en charge de la maladie et le renforcement de la coopération avec les partenaires traditionnels. La cérémonie de Zorgho a enfin été une tribune pour l’ensemble des intervenants, de saluer l’engagement des partenaires d’une part, mais aussi d’encourager le personnel de santé à continuer l’effort de lutte contre la maladie.

Hahadou Daniel NADINGA
AIB/Zorgho

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !