Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Journée mondiale de la lèpre : Maintenir la qualité des services en 2007 - 13/02/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La 54ème Journée mondiale des lépreux a été célébrée, ce dimanche 28 janvier 2007, à Zorgho dans la province du Ganzourgou. C’était en présence du ministre de la Santé, Alain Bédouma Yoda et de celui en charge de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Clément P. Sawadogo.

Comme partout ailleurs dans le monde, le Burkina Faso a célébré avec ses malades de la lèpre, la 54ème Journée mondiale des lépreux. A ce rendez-vous de la solidarité envers les malades de la lèpre, l’occasion était belle pour le président burkinabè de l’Association Raoul Follereau, Monsieur Jacques Ouandaogo, de rappeler aux malades le soutien indéfectible de la structure. Il a également situé l’objectif principal de la manifestation qui, au-delà de l’aspect jadis festif, intègre le combat pour, dit-il, l’élimination sinon l’éradication de la lèpre, mais aussi la réinsertion sociale des anciens malades de la lèpre. De cette couche dira-t-il, «la plus douloureuse des minorités opprimées du monde», il faut un combat constant contre l’exclusion et la discrimination.

Pour le ministre Alain Yoda, cette journée est «une occasion de sensibilisation et de mobilisation de ressources pour les différentes activités de la lutte anti-lépreuse». C’est pourquoi, rappelant les grands axes définis par son département, il a loué l’implication des acteurs à tous les niveaux. Toute chose qui a fait, selon lui, évoluer la situation épidémiologique dans notre pays. Aussi, statistiques en main, il a précisé qu’en 2005, le nombre de nouveaux cas dépistés était de 852 et qu’en 2006,698 nouveaux cas ont été enregistrés, parmi lesquels 54 malades portant des mutilations visibles et 55 enfants de moins de 15 ans. L’offre de soins de santé a par ailleurs permis pour la même période, d’enregistrer 474 malades guéris et 733 malades en traitement. Ces chiffres comme on ne s’en doute, sont positivement appréciés par le ministre de la Santé qui reste tout de même convaincu des efforts à déployer en 2007.

L’objectif principal en 2007 pour le ministère de la Santé selon son premier responsable, Alain Yoda, reste le «maintien de la qualité des services». Pour y parvenir, l’adoption et la mise en œuvre de la «stratégie mondiale et régionale pour réduire davantage le fardeau de la lèpre et maintenir les activités de la lutte contre cette maladie» est nécessaire. C’est pourquoi il a indiqué que l’accent sera particulièrement mis sur l’organisation du réseau de diagnostic, le renforcement des capacités du personnel de santé, la mise à disposition des médicaments aux différentes formations sanitaires, la sensibilisation pour une attitude plus positive face à la maladie, l’implication plus grande des communautés dans la prise en charge de la maladie et le renforcement de la coopération avec les partenaires traditionnels. La cérémonie de Zorgho a enfin été une tribune pour l’ensemble des intervenants, de saluer l’engagement des partenaires d’une part, mais aussi d’encourager le personnel de santé à continuer l’effort de lutte contre la maladie.

Hahadou Daniel NADINGA
AIB/Zorgho

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !