Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Accès facile aux médicaments par des ordonnances adaptées - 29/05/2007 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il n’est pas rare de voir débarquer dans notre cour, à Koudougou, de braves gens complètement déboussolés par la délivrance d’ordonnances kilométriques pour eux ou pour leurs malades.Ils ne comprennent pas ce qui leur arrive : on ne leur a pas expliqué la nature de leur mal, et voici qu’ils se retrouvent avec une ordonnance de plusieurs dizaine de milliers de francs.

Et sans aucune hiérarchisation dans la liste des médicaments.

Il faut tout acheter !

On ne leur explique même pas qu’ils pourraient commencer par l’antibiotique, le plus urgent… Non, rien… Les malades et leurs accompagnants sont laissés à l’abandon avec cette liste hétéroclite dont ils ne comprennent pas le sens…

Je ne suis pas un "pro" de la santé, mais j’ai une petite expérience du monde des médicaments, ayant eu moi-même pas mal d’ennuis de santé (je me soigne avec des génériques), ayant pendant de longues années participé à l’approvisionnement de dispensaires ou aidé à la gestion dans des pharmacies de la mission, ou des "pharmacies villageoises" comme au temps de la révolution… mais je reste choqué que de trop nombreux prescripteur ne semblent même pas s’intéresser à la situation matérielle du malade ou de l’accompagnant avant de prescrire.

Si le Burkina Faso a fait le choix des médicaments génériques-et il en existe une liste précise qui couvre 90% des besoins-alors, pourquoi tant de prescripteurs ne se plient-ils pas à ces règles… et surtout avec les analphabètes et avec les plus pauvres ?

Il serait sans doute opportun que les règles de prescription soient reprécisées régulièrement et que cessent ces abus qui découragent tant de gens d’approcher les structures sanitaires !

Bonne nouvelle : La Thaïlande et le Brésil viennent de "casser", en conformité avec les règles de l’OMC, les brevets de médicaments contre le SIDA (ARV) et les maladies cardio-vasculaires (Plavix) pour permettre à leurs malades les plus pauvres d’accéder à ces médicaments… les réductions de prix proposées par les multinationales du médicament ayant été jugées insuffisantes par ces Etats au vu des bénéfices énormes qu’ils affichent. (Financer la recherche est une chose, enrichir des actionnaires au détriment de vies humaines en est une autre)

Père Jacques LACOUR jacqueslacourbf@yahoo.fr

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !