Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Une pluie de bénédictions sur des oculistes - 12/06/2007 - L'Observateur - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Du 28 mai au 2 juin 2007, une opération de chirurgie oculaire s’est déroulée au Centre hospitalier régional (CHR) de Gaoua. Conduite par l’Association pour la promotion de la santé oculaire (APSO) du Burkina Faso, en partenariat avec Focus 2 des Pays-Bas, elle a permis de rendre la vue à des dizaines de non-voyants ayant souffert en majorité de la cataracte. Elles étaient 87 personnes, frappées de cécité, à subir une chirurgie oculaire du 28 mai au 2 juin 2007 au CHR de Gaoua. La plupart d’entre elles avaient perdu l’espoir de recouvrer la vue. C’était sans compter avec l’ingéniosité des oculistes hollandais de Focus 2 et burkinabè de l’APSO. Car au premier contrôle après l’opération, la majeure partie des patients avaient quitté leur état de malvoyance.

Est de ceux-là Mme Barry Bintou, venue de Loropéni, à une cinquantaine de km de Gaoua. Elle qui vient de sortir d’une cécité d’un semestre n’en revenait pas. Emue de pouvoir voir maintenant de ses yeux tout ce qui l’entoure, Mme Barry, mère d’un nourrisson, tout sourire, ne tarissait pas d’éloges à l’endroit des oculistes. Mais, il lui faudra certainement du temps pour oublier sa cataracte.

Car, témoigne-t-elle après un soupir : “Je vivais avec mon mari à Diébougou. Suite à ma cataracte, la cohabitation était devenue difficile avec lui. Il ne me supportait plus. Après le passage d’une mission d’identification de malvoyants qui a précédé cette opération, en avril dernier, mon frère (Ndlr : Idrissa Barry, son accompagnateur) est venu me récupérer.
Dieu merci, j’ai recouvré la vue. Jusque-là, il ne le sait pas”. Bref, tous ceux qui s’en sont sortis avec une acuité visuelle acceptable, comme Mme Barry, ne cessaient de faire pleuvoir des bénédictions sur les ophtalmologistes.

Selon le Dr Djiguimdé W. Pierre, représentant le président de l’APSO, et le Pr Dieudonné Méda, outre les cataractes, il y a eu des interventions pour d’autres maladies oculaires : il s’agit du glaucome, une affection du nerf optique, et du ptôsis (chute de la paupière supérieure) dont Gaston Konaté, membre de cette équipe de chirurgie, en activité au service d’ophtalmologie du CHR de Gaoua, a été opéré.

Le coût des interventions, selon les cas d’ophtalmie, varie entre 100 000 et 150 000 FCFA. Mais, pour cette opération, il a été demandé à chaque malade une contribution symbolique de 10 000 FCFA. Ce partenariat entre l’APSO et Focus 2, a indiqué le Dr Djiguimdé, est vieux d’une décennie.

Leurs partenaires hollandais envoient deux fois par an un ophtalmologue et deux assistants les appuyer. Pour cette mission, l’équipe était composée du Dr A. G. Tjiam, de Rinus Dorst et de Mme Corry Keizer. Au dire du Dr Pierre Djiguimdé, les résultats de la dizaine d’années d’opérations effectuées sont satisfaisants, le taux de succès étant d’environ 90 %.

Hamidou Ouédraogo

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !