Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Infrastructures sanitaires à Ouagadougou : Un deuxième centre hospitalier universitaire dans deux ans - 11/07/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'Etat burkinabè, avec l'appui de la République de Chine (Taïwan), a entrepris la construction d'un nouveau Centre hospitalier universitaire (CHU) à Ouagadougou. Le président du Faso Blaise Compaoré et le ministre des Affaires étrangères taïwanais James C.F. Hung ont procédé, mardi 10 juillet 2007 à la pose de la première pierre de l'infrastructure à Tingango.

Le nouveau centre hospitalier national dont la construction a été lancée hier, 10 juillet 2007 à Ouagadougou, comportera tous les services spécialisés et un département de formation et de recherche universitaire. Il aura une capacité d’hospitalisation de 600 lits avec un pool administratif, médico-technique et des services généraux. Le CHU occupera une superficie de 101 hectares.

Le style architectural adopté est semi pavillonnaire avec un ou deux niveaux au plus. 39 bâtiments vont pousser d’ici à deux ans, délai des travaux.
Tous les équipements électriques de l’hôpital seront conformes aux normes électriques burkinabè et des plus récentes technologies. Il s’agira, selon les autorités burkinabè, de la toute première infrastructure sanitaire de l’Afrique de l’Ouest à fonctionner selon un système intégré de gestion des informations hospitalières. Ce projet d’envergure, dont la première phase de réalisation a un coût de 40 milliards de F CFA, est le fruit d’une coopération entre le Burkina Faso et la République de Chine.
D’où sa contribution à la construction du CHU. Un geste qui tombe à pic, selon le ministre de la Santé, Alain Bédouma Yoda. En effet, il a fait savoir que le renforcement en infrastructures sanitaires villageoises urbaines et régionales exigeait leurs améliorations.

“Et les trois CHU à savoir Yalgado-Ouédraogo, Sanou-Sourou et Charles-De-Gaulle sont dépassés. Yalgado n’arrive plus à faire face aux multiples demandes d’une population urbaine en pleine croissance et à des malades de plus en plus nombreux référés par les formations sanitaires régionales”, a expliqué M. Yoda.

De ses propos, il ressort que le nouvel hôpital sera le centre névralgique du réseau des CHU de Ouagadougou et s’intégrera par sa modernité et ses formes architecturales au vaste ensemble en plein essor que constitue Ouaga 2000.
Tingango, village relevant de la commune rurale de Komsilga, va abriter l’hôpital. La population de ladite localité est sortie massivement pour assister au lancement des travaux. En liesse, munie des drapeaux burkinabè et chinois, elle a accueilli M. Compaoré et la délégation chinoise accompagnés d’autres personnalités du Burkina.

Séraphine SOME

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !