Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Phytothérapie : Ouaga veut réhabiliter la médecine traditionnelle - 10/07/2007 - L'Observateur - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Burkina Faso se prépare à accueillir, en octobre prochain, un Congrès international de phytothérapie. L’annonce de cet événement a été faite par la présidente de l’Université de Ouagadougou, Odile Nacoulma, au cours d’une conférence de presse le jeudi 5 juillet 2007 au sein du campus. Cette rencontre, qui va réunir beaucoup d’acteurs du monde de la santé, vise à renforcer les connaissances des participants sur l’utilisation des substances naturelles en thérapeutique moderne. L’utilisation des plantes médicinales et des molécules d’origine naturelle dans le traitement des pathologies humaines est une pratique très ancienne. La recherche scientifique appliquée à la connaissance du savoir médical traditionnel peut être à l’origine de médicaments efficaces pour la thérapeutique moderne.

Il faut donc développer ces médicaments à base de plantes médicinales que la médecine traditionnelle a extraits. Le ministère des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique, en partenariat avec le département de la Santé, l’a bien compris, qui organise au Burkina, du 8 au 11 octobre 2007, le Congrès international de phytothérapie de Ouagadougou (CIPO).

L’information a été donnée par le premier responsable du Comité d’organisation dudit congrès, la présidente de l’Université de Ouagadougou, le Pr Odile Nacoulma, le jeudi 5 juillet dernier. C’était au cours d’une conférence de presse organisée par le Réseau des journalistes en médecine et pharmacopée traditionnelle (REJOMETRA).

A cette première rencontre avec les hommes de médias, Mme Odile Nacoulma a donné les contours de ce congrès, dont l’objectif principal est de renforcer les connaissances des participants (chercheurs, responsables de programmes sur la médecine traditionnelle, d’ONG de promotion et de valorisation de la médecine traditionnelle, médecins et pharmaciens, producteurs de médicaments à base de plantes, infirmiers, étudiants en sciences de la santé), sur l’utilisation des substances naturelles en thérapeutique moderne.

Les congressistes auront à échanger sur plusieurs communications autour de la recherche des molécules antipaludiques isolées des plantes médicinales et sur l’intérêt des substances naturelles dans le traitement des infections et du VIH/SIDA. Le thème central du CIPO est : "Plantes médicinales en thérapeutique moderne", mais pendant les trois jours que durera la rencontre de Ouagadougou, six sous-thèmes seront abordés.

Il s’agit de : plantes médicinales : des données de la médecine traditionnelle à la médecine moderne ; plantes médicinales et développement des médicaments antipaludiques ; plantes médicinales et traitement du VIH/SIDA ; plantes médicinales et traitement de la drépanocytose : plantes médicinales et traitement de l’hypertension artérielle ; plantes médicinales et traitement du diabète.

Le congrès international sur la phytothérapie de Ouagadougou, le ministère de la Santé, à travers la Direction générale de la pharmacie, du médicament et des laboratoires (DGPML), et celui des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique, à travers l’Université de Ouagadougou ainsi que leurs partenaires dont la République de Chine, ambitionnent de réhabiliter la médecine traditionnelle.

Agnan Kayorgo

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !