Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

La progestérone ne protège pas les grossesses gémellaires - 11/09/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L'administration de progestérone lors d'une grossesse gémellaire (jumeaux) ne réduit pas les risques d'un accouchement prématuré. Une nouvelle étude américaine montre, en effet, que cette méthode, très éprouvée en ce qui concerne les grossesses simples, ne fonctionne pas chez une femme en attente de jumeaux. L'étude menée par le Pr Dwightj Rousse et ses collègues (Université d'Alabama et de Caroline du Nord) a porté sur près de 700 femmes enceintes de jumeaux. Toutes ont été suivies à partir de leur seizième semaine de grossesse, jusqu'à l'accouchement. La moitié a reçu une infection hebdomadaire de progestérone, les autres ne recevant qu'un placebo (substance neutre que l'on substitue à un médicament pour contrôler ou susciter les effets psychologiques accompagnant la médication).

Au grand étonnement des chercheurs, aucune différence significative n'a été observée entre les femmes des deux groupes. Les chercheurs ont relevé 41,5% d'accouchements prématurés ou de fausses couches chez les femmes traités avec de la progestérone, 37,5% dans le reste de la cohorte des 700 femmes. Une différence jugée non significative. Ce résultat est d'autant plus surprenant que le rôle de la progestérone dans le maintien d'une grossesse simple est confirmé depuis bien longtemps.

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !