Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Campagne de lutte contre la cécité : Opérer gratuitement plus de 400 patients - 07/11/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Du 4 au 10 novembre 2007, se tient à la Croix-Rouge "Une vie meilleure" sise à Somgandé secteur n° 25 (Ouagadougou), une campagne gratuite d'opération de la cataracte. L'objectif est d'opérer plus de 400 personnes. L'ONG tunisienne, Nadi Elbassar et le ministère de la Santé avec l'appui financier de la Banque islamique de développement (BID) vont pour la 2ème fois, en croisade contre la cécité curable au Burkina Faso. En effet du 4 au 10 novembre 2007, l'équipe tunisienne soutenue par les agents de santé locaux envisage opérer gratuitement plus de 400 personnes. Pour la première édition tenue l'année passée, les ophtalmologues tunisiens ont atteint un taux de réussite de 90 à 97%. 1500 patients ont été consultés dont 400 opérés. Selon le chef de la délégation de l'équipe de Nadi Elbassar, Dr Daoud Abdelkader, la chirurgie consiste à enlever le cristallin malade (de l'œil) et le remplacer systématiquement par un cristallin artificiel qui donne une meilleure qualité de vision.

L'opération se fait en parfaite collaboration avec les techniciens locaux. Ils participent au tri des patients à l'opération à proprement parler et ils assurent le suivi post-opération. L'OMS estime qu'il y a 40 millions d'aveugles dans le monde dus à la cataracte. La première cause de la cataracte est l'âge, le vieillissement. A cela s'ajoutent les maladies métaboliques (diabète...), l'héredité et le traumatisme. Le coût de la présente édition est estimée à 60 mille dollards (environ 30 millions de F CFA), selon l'adjoint au directeur chargé des opérations et programmes de la BID, Ahmed Benali. LA BID envisage rééditer l'opération, l'année prochaine, dans l'objectif de parvenir à éradiquer la cécité en Afrique subsaharienne.

Boureima SANGA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !