Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

ONG promo femme : une ambulance flambant neuve pour le CSPS de Nandiala - 24/12/2007 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le lundi 26 novembre dernier, a eu lieu à Nandiala-ville, localité située à 25 km à l’Est de Koudougou, une cérémonie de remise d’ambulance au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de ladite localité. C’était en présence du haut- commissaire du Boulkiemdé, Jean Ernest lllassé Ouédraogo représentant le gouverneur de la région du centre-ouest et parrain de la cérémonie, du président du conseil régional du centre-ouest, Théophile Zongo, du 3e vice-président de l’assemblée nationale, du chef du bureau régional de la coopération au développement du Grand duché de Luxembourg à Ouaga et des responsables de la santé du centre-ouest.

D’une valeur de 27 000 000 TTC, selon les donateurs, cette ambulance flambant neuve va aider à sauver des vies, en améliorant les délais et le confort du transfert des malades vers des centres de santé plus équipés tels que Koudougou et Ouaga.

Selon la directrice de Promo femme développement solidarité, Clémentine Ouédraogo, le projet d’acquisition de cette ambulance est parti d’une visite effectuée à Nandiala par une délégation de l’Association luxembourgeoise "Afrique partage" qui collabore avec l’ONG Promo femme dans le domaine de la santé dans les départements d’ Imasgho et de Koudougou. C’est cette association qui a mis l’ONG Promo femme en contact avec l’ONG Christian solidarity international (CSI), qui a bien voulu adhérer à ce projet. Ce don d’ambulance est donc le fruit d’un partenariat réussi entre l’ONG Christian solidarity international de Luxembourg et l’ONG Promo femme du Burkina. Mme Ouédraogo a demandé à la population de Nandiala de bien entretenir cette ambulance afin qu’elle puisse servir le plus longtemps possible. De l’avis de la directrice de l’ONG Promo femme, CSI entend poursuivre son partenariat avec Nandiala avec l’amélioration des infrastructures du CSPS, notamment la construction d’une maternité pour séparer les deux entités qui sont présentement dans un seul bâtiment. Mais ce projet ne verra le jour que si, ajoute-t-elle, l’ambulance est bien entretenue. Aussi, a-t-elle exhorté les membres du comité de gestion, les responsables du CSPS à faire de l’ambulance un bien de l’ensemble de la commune accessible à tous et au service de tous.

Dans son intervention, le maire de Nandiala, Jean Kaboré, a d’abord présenté sa commune, dont il dira qu’elle s’étend sur une superficie de 216 km2 avec une population d’environ 33 500 habitants. Nandiala ville compte un peu moins de 12 000 habitants dont les femmes représentent 57% de la population et 44% ont moins de 20 ans. Pour le maire, le transfert de patients entre le CSPS de Nandiala vers des centres de santé plus équipés comme Koudougou et Ouaga a toujours été un véritable casse-tête pour les parents, le personnel sanitaire ainsi que le patient lui-même. C’est pourquoi, il a loué ce geste de Promo femme qui va sans doute contribuer à sauver des vies. L’édile a par ailleurs assuré la donatrice que toutes les dispositions seront prises pour que l’ambulance soit bien entretenue. Une souscription de 100 francs par habitant et par an, a été ouverte. Les fonds qui seront récoltés serviront à l’entretien du joyau, à la prise en charge des chauffeurs, et à l’évacuation des personnes ayant cotisé.

Celui ou celle qui ne payera pas cette somme versera 12 500 F CFA en cas d'évacuation sanitaire, a indiqué le maire. Il n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude à l’endroit des autorités de Luxembourg et de la directrice de l’ONG Promo femme. Selon le chef du bureau régional de la coopération au développement du Grand Duché de Luxembourg à Ouaga Rol Reiland, ce don d’ambulance est le premier projet appuyé par le gouvernement luxembourgeois à hauteur de 75% depuis l’existence de leur institution à Ouaga, le reste (25%) étant financé par CSI. Pour lui, la coopération entre les associations de son pays et le Burkina date de plusieurs années, environ 50 ans. Elle est plus ancienne que celle existante entre les deux gouvernements et est axée sur 3 volets dont le premier porte sur le plan stratégique de lutte contre la pauvreté, a-t-il dit. De l’avis de Reiland, ce don d’ambulance est le symbole d’un excellent partenariat entre les deux pays. M. Reiland a exhorté les populations de Nandiala à faire de ce don un bien commun et leur a souhaité un bon usage. Le président du comité de gestion du CSPS de Nandiala, Idrissa Tiemtoré a, pour sa part, rassuré la donatrice et les autorités luxembourgeoises du bon entretien qui sera fait de cette ambulance.

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !