Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Comptes nationaux du ministère de la Santé : planifier au mieux les dépenses de Santé - 27/12/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le ministère de la Santé a organisé, le 27 décembre 2007 à Ouagadougou, un atelier de restitution des résultats des comptes nationaux de la santé pour l'année 2005. Une centaine de participants des directions centrales, régionales de la santé des districts sanitaires, des structures d'appui aux mutuelles de santé et les partenaires techniques et financiers sont en atelier de restitution des comptes nationaux de santé (CNS) 2005. Deuxième du genre, l'élaboration des CNS 2005 a pris en compte des données du VIH-SIDA de façon exhaustive, du sous-compte paludisme, première cause de mortalité et de morbidité dans les formations sanitaires publiques. Aussi, les CNS 2005 se sont intéressés à la confection de quatre tableaux croisés.

Il s'agit des tableaux sur les sources de financement et agent de financement; agent de financement et prestataires; prestataires et fonctions; agent de financement et fonctions.
Pour le secrétaire général du ministère de la Santé, Jean Gabriel Ouango, représentant son ministre à l'ouverture des travaux, les comptes nationaux de la santé ont pour objectif de saisir au mieux l'ensemble des flux des dépenses de santé au sens large, et de les analyser. Ils permettent ainsi de mesurer trois principaux agrégats de financement des dépenses de santé. C'est d'abord la dépense totale actuelle pour la santé obtenue en sommant les dépenses liées aux soins curatifs, aux services auxiliaires (...).

Ensuite, il y a l'agrégat portant sur la dépense totale pour la santé correspondant à la dépense actuelle pour la santé et la formation de capital des établissements fournissant des soins de santé. Enfin, les CNS mesurent la dépense nationale de santé qui inclut les dépenses de toutes les fonctions de santé. "Les comptes nationaux de la santé contribuent à savoir la santé dans sa dimension économique à travers les différents flux et le poids qu'elle représente dans la richesse intérieur brut", a précisé M. Ouango. Les CNS doivent permettre aux différents acteurs du système de santé d'avoir des éléments d'appréciation sur comment les flux financiers sont mobilisés et gérés par le système de santé. Qui paie pour les soins de santé et combien? Quels sont les prestataires des biens et services de santé et quelles ressources sont utilisées à cette fin? Comment sont distribués les flux financiers relatifs aux soins de santé et qui bénéficie des dépenses de santé? En outre, les premiers CNS, tenus en 2005 a concerné les années 2003 et 2004.

Ils étaient élaborés par un bureau d'études avec l'appui technique de l'OMS et d'une équipe technique nationale. Pour permettre aux nationaux d'élaborer les CNS, sans l'aide de l'extérieur le ministère de la Santé a formé plus de 130 agents chargés de la gestion du système de santé. Aussi, il a été mis en place une équipe technique multidisciplinaire et multisectorielle; un comité de pilotage. "Les comptes nationaux de la santé de 2005 ont été élaborés par les nationaux sans appui extérieur et le rapport validé par le comité de pilotage. Il en sera de même pour les comptes nationaux de la santé de 2006 avec les sous- comptes VIH-SIDA, paludisme et tuberculose", s'est réjoui le secrétaire général du ministère de la Santé, Jean Gabriel Ouango.

Boureima SANGA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !