Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Centre municipal bucco-dentaire : un acte médical inédit - 07/03/2008 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre de ses relations avec des formations sanitaires, le centre municipal bucco dentaire de Ouagadougou, a reçu la visite du docteur François Josserand, Chirurgien buccal et implantaire praticien hospitalo universitaire Boulevard voltaire de Paris. Le maire Simon Compaoré et des collabarateurs ont présenté le mercredi 5 mars 2008, l'opération d'implant dentaire pour les patients qui se feront consulter dans ledit centre.

Le centre municipal bucco dentaire de Ouagadougou a reçu la visite du docteur François Josserand, Chirurgien buccal et implantaire praticien hospitalo universitaire arrivé de Paris. Durant une semaine, le directeur du centre, Dr Aimé Désiré Kaboré, et une collègue, s'exerceront à l'opération d'implant dentaire. C'est un acte inédit à Ouagadougou, selon le maire de Ouagadougou, Simon Compaoré : "c'est la première clinique dentaire de Ouagadougou qui offre pareil service..." Il a salué la sollicitude de l'hôte français pour ce que l'on a nommé, une révolution en matière de soins bucco dentaires. A la différence des prothèses, les implants dentaires permettent aux patients de retrouver l'usage normal des dents grâce à des techniques bien appliquées dans la bouche avec du matériel de pointe. Le Dr Josserand a fait une présentation de tout le processus d'implantation.

Les patients devront bénéficier bientôt d'implantations de dents à des coûts sociaux, comme indiqué au cours de la cérémonie. Mais en attendant, le docteur Kaboré a procédé dans la matinée du mercredi 5 mars dernier, à sa première opération d'implantation, sous la supervision du docteur Josserand. Après la remise de matériels informatiques permettant de suivre les patients à travers des renseignements utiles pour de nouveaux diagnostics, le généreux donateur vient soulager plus d'un. Le maire Simon Compaoré a, lui aussi, salué cet appui d'un montant d'environ quatorze millions de F CFA. Cent cinquante à deux cents patients sont reçus chaque jour au centre municipal bucco dentaire. Avec ce soutien, c'est une bouffée d'oxygène pour le corps médical qui s'offre ainsi les services d'un spécialiste pour le renforcement de ses interventions.

Par Philippe BAMA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !