Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Collaboration médecines traditionnelle et moderne : haro sur les charlatans - 22/04/2008 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre de la concertation entre médecines moderne et traditionnelle, a eu lieu à Ouagadougou, le vendredi 18 avril 2008, une rencontre entre les acteurs de la médecine traditionnelle et les autorités administratives et politiques de la région du Centre. La cérémonie d’ouverture de cette rencontre a été présidée par le ministre de la Santé, Alain Bédouma Yoda. Les médecines traditionnelle et moderne ont besoin l’une de l’autre. Cela ne fait plus l’objet d’aucun doute aujourd’hui et c’est conscients de cette réalité que les acteurs de ces deux types de médecine multiplient, depuis quelque temps, les rencontres de concertation en vue d’une meilleure collaboration.

C’est dans cette logique que s’inscrit la rencontre de ce vendredi 18 avril 2008 entre autorités administratives et politiques de la région du Centre et les acteurs de la médecine traditionnelle, encore appelés tradipraticiens. Le ministre de la Santé, Alain Bédouma Yoda, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, s’est réjoui de constater que les deux types de médecine sont sur la vois d’une franche collaboration, dont les fruits seront, à ses yeux, sans doute bénéfiques à la qualité des soins de santé. « Le système de santé de notre pays accorde une place importante à la médecine traditionnelle, consultée en première intention par une grande majorité des patients, surtout en milieu rural », a-t-il indiqué, avant de réaffirmer que son département est fier de la contribution des tradipraticiens.

Cependant, constatera-t-il, l’utilisation du savoir médical traditionnel a été, pendant longtemps, miné par des charlatans qui promettent monts et merveilles aux patients et retardent bien souvent malheureusement leur prise en charge adéquate dans les formations sanitaires. Dérives que le gouvernement ne peut accepter, de l’avis du ministre Yoda. C’est pourquoi, a-t-il dit, l’appui des tradipraticiens est indispensable pour une application de la réglementation en vigueur, afin de distinguer le tradipraticien de santé du charlatan. En cela, il n’a pas manqué de féliciter ceux d’entre eux qui ont adressé au ministère des demandes d’autorisation d’exercice, une volonté de normalisation qui, de son point de vue, honore la profession. A ce titre, il a annoncé la remise des premières autorisations à l’occasion de la prochaine journée africaine de la médecine prévue en début septembre 2008. Occasion à laquelle les premiers autorisés prêteront serment devant les autorités sanitaires et sur leur code de déontologie.

Occasion à laquelle aussi, certains pourront être éventuellement distingués par la nation reconnaissante, a laissé entendre le ministre de la santé. La création future par le gouvernement burkinabè, avec l’appui de la coopération taïwanaise, d’un jardin botanique de référence dans la région du Centre, pour faciliter la tâche aux tradipraticiens dans leurs recherches de plantes, a été annoncée par Alain Yoda. Le secrétaire général de l’ANAPHARM, Jean-Marie Compaoré a dit attendre beaucoup de cette rencontre qui devrait permettre l’élaboration d’un plan d’action qui prenne en compte les besoins des tradipraticiens qui ont, selon lui, de nombreux projets à réaliser, mais qui sont limités par un certain nombre d’obstacles. Au nombre de ces projets, il en veut entre autres, la mise en place d’unité de production de médicaments traditionnels améliorés à base de plantes. Cela demande, a-t-il remarqué, beaucoup de moyens pour l’emballage, la préparation (qui demande des broyeurs), des soude-sachets, et autres conservateurs de liquides.

Par Ladji BAMA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !