Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Traitement de la drépanocytose : Oumarou Soré remporte le 1er prix du SIRENA 2008 avec son "Tipzanga" - 29/07/2008 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le tradipraticien Oumarou Soré a été primé par le Salon International des Remèdes Naturels (SIRENA), édition 2008. Découverte d'un tradipraticien de santé, spécialisé dans le traitement de la fièvre typhoïde, la drépanocytose et l'hépatite B, sis à Samandin au secteur n°6, un quartier de Ouagadougou.

"Pertinence d'un médicament issu de la pharmacopée traditionnelle en matière de santé publique", "Premier prix décerné à Oumarou Soré pour son médicament Tipzanga proposé pour le traitement de la drépanocytose". Cette appréciation sur son diplôme, obtenu lors du 6e Salon International des Remèdes Naturels (SIRENA) 2008, traduit la qualité et l'efficacité du produit de Oumarou Soré contre la drépanocytose. Il commence les soins avec son père dès sa tendre enfance, pour s'installer à son propre compte en 1983. Il soigne plusieurs maladies. Aussi, il est spécialisé dans le traitement de la drépanocytose. "Quel que soit le type de drépanocytose, le produit le traite et le guérit définitivement. "En Côte d'Ivoire, j'ai déjà soigné et guéri un drépanocytaire à qui on transfusait du sang à tout moment". M. Soré a découvert le médicament qu'il a dénommé "Tipzanga", parce que son propre enfant a souffert de crises drepanocytaires pendant 17 ans avant d'être guéri.

Des péripéties d'un médicament

Le chemin de la trouvaille de "Tipzanga" a été très long. M. Soré a reçu la plante médicinale contre la drépanocytose d'une vieille femme au Ghana. Cette dernière lui aurait dit détenir ce médicament de son vieux mari défunt. Pour l'auteur de "Tipzanga", son produit est issu d'une seule plante médicinale. Il est conditionné en poudre et mis dans des sachets de 12 cuillierées. Le traitement se fait en 1/2 cuillierée dans du jus naturel de tamarin, matin et soir. En fonction du type de drépanocytose, le traitement peut aller de 1 à 4 sachets. "Le drépanocytaire de type SS doit prendre 4 sachets", soutient-il. Le "Tipzanga" a été montré au chercheur de la Direction générale de la pharmacie, du médicament et des laboratoires (DGPML) et M. Soré pense que son produit est en étude au laboratoire en vue d'être homologué. Le "Tipzanga" est vendu à 5 000 F CFA au patient.
La fièvre typhoïde relève aussi de la spécialité de M. Soré. En médecine moderne, le traitement de la fière typhoïde peut atteindre 14 jours, accompagné d'un régime alimentaire.

Avec le remède de M. Soré, le traitement ne dure que 15 heures. Et après, le patient n'est pas soumis à un régime alimentaire quelconque.

En plus de ces maladies, le tradipraticien Soré soigne l'hépatite B et certains infirmiers lui réfèrent des malades. Grâce au ministère de la Santé, il a suivi des formations à Ouagadougou et à Bamako (Mali) qui l'ont permis d'améliorer le conditionnement, le dosage, l'hygiène et l'efficacité de ses produits. Il exige un examen médical avant de proposer le traitement de la fièvre typhoïde, de la drépanocytose et de l'hépatite B. Tradipraticien de santé reconnu par le ministère de la Santé, il invite ses collègues à lutter contre les charlatans, "les profiteurs" de la souffrance d'autrui.

Boureima SANGA
bsanga2003yahoo.fr

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !