Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Soutenance de Doctorat à l'UFR/SDS : les troubles psychotiques passés au "scanner" - 22/10/2008 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le mardi 14 octobre 2008, s'est déroulée à l'Unité de formation et de recherche en Sciences de la santé (UFR/SDS), une soutenance de thèse de Doctorat en médecine, présentée par Joël Arthur Kiendrébéogo."Troubles psychotiques aigus et transitoires dans le service de psychiatrie du CHU-YO : aspects épidémiologiques et cliniques de 2003 à 2007", tel a été le thème de la thèse défendue par M. Joël Arthur Kiendrébéogo, le mardi 14 octobre 2008.

La soutenance a eu lieu à l'Unité de formation et de recherche en Sciences de la santé (UFR/SDS) de l'Université de Ouagadougou sous la supervision du Pr Piga Daniel Ilboudo, président du jury, Pr Arouna Ouédraogo, directeur de thèse, professeur agrégé Jean Gabriel Ouango et Dr Kaponé Karfo, membres du jury. Selon M. Kiendrébéogo, les Troubles psychotiques aigus et transitoires (TPAT) ou Bouffées délirantes aiguës (BDA) sont une affection psychiatrique de la famille des psychoses. C'est une urgence psychiatrique. Ces troubles se caractérisent par la survenue brutale d'un délire chez des sujets généralement indemnes d'affection (s) psychiatrique (s).

En d'autres termes, les TPAT peuvent être considérés comme la "folie" d'un moment (psychose aiguë), pouvant éventuellement évoluer vers la folie de l'existence. Le travail de M. Kiendrébéogo a eu pour objectifs de déterminer la prévalence des TPAT au cours de la période du 1er janvier 2003 au 31 décembre 2007, de décrire les caractéristiques socio-démographiques des patients admis dans ce service pour ces troubles, ainsi que les caractéristiques cliniques y relatives, les circonstances de la survenue des TPAT, leur évolution à court terme et des solutions d'amélioration ont été disséquées par le doctorant. L'étude a inclus 188 patients admis dans le service de psychiatrie du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) de Ouagadougou au Burkina Faso, pour troubles psychotiques aigus et transitoires.

"Les TPAT étaient fréquents avec une prévalence de 19,53 %. Il s'agissait d'affections de l'adulte jeune (28 ans en moyenne), touchant surtout les hommes célibataires résidant en ville et travaillant dans le secteur informel. La maladie débutait en général autour de 26-27 ans, parfois au détour d'un événement stressant (affection médicale aiguë, deuil, dispute conjugale, échec professionnel, changement de poste de travail etc.), fréquences des principaux événements biographiques marquants (disputes familiales, difficultés financières, professionnelles, infertilité, impuissance sexuelle, victime de viol, prison...)", a indiqué M. Joël Kiendrébéogo aux membres du jury.

Enfin, il a tenu à préciser que les TPAT constituent une urgence psychiatrique. Ils doivent donc être reconnus et traités précocement. Du fait de leurs lourdes conséquences socioéconomiques et culturelles, leur prise en charge, qui peut être améliorée par une meilleure connaissance de leurs modalités évolutives et de leurs déterminants, devrait intéresser l'ensemble de la communauté. Les membres du jury ont dans l'ensemble reconnu la qualité du travail. Si les membres du jury n'ont pas tari d'appréciations positives pour le travail, ils n'ont pas manqué de relever quelques fautes et coquilles. Le travail de M. Joël Kiendrébéogo a été sanctionnée par la mention "Très honorable".

Eliassa MONE
(Stagiaire)

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !