Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Soins obstétricaux et néonatals d'urgence : la subvention, une solution pour réduire la mortalité maternelle - 08/11/2008 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La direction de la santé de la famille a organisé à Ouagadougou, ce vendredi 7 novembre 2008, un atelier d'information au profit des professionnels des médias sur la stratégie nationale de Subvention des accouchements et des Soins Obstétricaux et Néonatals d'Urgence (SONU).

Le Burkina Faso fait partie des pays dont les taux de mortalité maternelle (484 décès pour 100 000 naissances vivantes) et néonatale (31 pour mille des naissances vivantes) sont très élevés selon l'EDS de 1998. Pour faire face à "cette tragédie", le gouvernement a mis en place plusieurs stratégies dont la subvention des accouchements et des Soins obstétricaux et néonatals d'urgence (SONU) depuis le 22 mars 2008. Dans le but d'assurer l'information et la mobilisation des communautés et des bénéficiaires de cette subvention, un atelier a été organisé par la direction de la santé de la famille du ministère de la Santé, ce vendredi 7 novembre dernier à Ouagadougou sur le thème : "Information des médias sur la stratégie nationale de subvention des accouchements et des soins obstétricaux et néonatals d'urgences".

Les participants venus des différents médias et presses du pays devront, à terme, être mieux outillés pour relayer l'information auprès des populations urbaine et rurale.

Pour le Professeur Laurent Ouédraogo, "cet atelier est très important pour la direction de la santé de la famille car les médias jouent un rôle important dans la mobilisation de la population". La subvention des accouchements et des SONU est une couverture de 80 % pour les coûts des accouchements eutociques dans les districts et de 60 % dans les hôpitaux par l'Etat dans le but de soutenir les familles et les communautés. L'objectif général de cette stratégie est de "réduire la mortalité et la morbidité maternelle et néonatale par la réduction significative des coûts financiers directs des services d'accouchements et de prise en charge des urgences obstétricales au Burkina", a précisé le docteur Sankara. La subvention vise ainsi la réduction de la mortalité infantile de deux tiers et la mortalité maternelle de trois quarts d'ici à 2015 conformément aux Objectifs du Millénaire pour le développement.

Boureima SANGA
Tilkar Emmanuel KAMBOU

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !