Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre les pathologies cardiovasculaires : la fondation du cœur passe à l'action - 26/11/2008 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre d'une semaine consacrée aux activités de lutte contre les maladies cardiovasculaires, le Pr Lucie Adelaïde Nébié, présidente du bureau exécutif de la Fondation du cœur, a animé, le vendredi 21 novembre 2008, une conférence publique sur ledit thème. C'était dans la salle de conférence de la Chambre de commerce et d'industrie du Burkina. Des maux de cœur, des douleurs à la poitrine, au bras gauche, souvent au bras droit et à la gorge. Tout cela accompagné de difficultés respiratoires. Et chez d'autres personnes, des céphalés continuels. Tels sont entre autres des signes qui doivent faire penser aux pathologies cardiovasculaires.

Hélas, certaines personnes les ressentent mais ignorent qu'elles souffrent d'une des maladies les plus mortelles et qui tuent le plus rapidement les malades (environ 10 secondes en cas de mort subite). Ces dernières années, selon une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), les maladies cardiovasculaires sont en tête des maladies les plus mortelles. Elles frappent environ cent quarante sept millions de personnes avec près de seize millions de décès par an.

Beaucoup de ces patients meurent le plus souvent de crise cardiaque. Près de sept millions de personnes en meurent chaque année. Ces chiffres alarmants font des maladies cardiovasculaires, la première cause de mortalité. Les causes de ces décès brusques sont très souvent l'hypertension artérielle (HTA). Environ 5 millions de personnes à travers le monde sont hypertendues. L'HTA est le plus redoutable parce qu'elle est asymptomatique (le patient ne sait souvent rien de ce qui se passe dans son organisme). L'HTA est due à l'obésité, à l'alcool, au sel, au tabac, à la sédentarité, au stress...

Tout le monde est sujet à ces maladies. Mais le grand nombre de ces maladies se retrouvent dans les basses et moyennes couches sociales. Toute chose qui devrait placer la lutte contre ces maladies au cœur des priorités sanitaires des gouvernements. Mais il n'en est rien. Pour attirer l'attention des autorités politiques sur la dangerosité de ces pathologies par des plaidoyers et sensibiliser le public à la prise régulière des tensions artérielles (T.A), la Fondation du cœur a initié des activités qui s'étendent sur une semaine. Dans le cadre de cette large campagne contre ces maladies, la présidente du bureau exécutif de ladite Fondation, le Pr Lucie Adelaïde Nébié a animé, le vendredi 21 novembre 2008, une conférence publique sur les pathologies cardiovasculaires.
Elle était accompagnée du Dr Georges Ouédraogo, pneumologue à l'hôpital Yalgado. Devant le parterre des invités, des malades, des étudiants et de personnes désirant en savoir plus sur ces maladies, le Pr Nébié a d'abord fait un état des lieux. "Depuis 20 ans, le VIH/Sida occupe le devant de la scène sanitaire mondiale", a indiqué le Pr. Nébié. Elle a aussi relevé que selon une étude menée en 2002, au Burkina Faso, la prévalence était de 23% chez les populations et de 30-50% dans les hôpitaux. Elle a plaidé pour une sensibilisation du public afin que chacun contrôle régulièrement sa tension artérielle.

Les coûts de prise en charge des malades sont exorbitants. Les soins se pratiquent soit en France, soit en Côte d'Ivoire. Les coûts de ces soins s'élèvent à 20 000 000 F CFA par patient. Un budget pour la plupart des cas, alloué par l'Etat. Entre 1957 et 2002, ces cas ont crevé près de 18,4% du budget des évacuations sanitaires.
Toute chose qui réconforte le Pr Nébié sur la nécessité d'agir en amont. Et dans le cas contraire de créer la chirurgie cardiaque au Burkina.

Jacques Théodore BALIMA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !