Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Formation sanitaire : Nioko I a désormais son CSPS - 05/06/2009 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le secrétariat permanent des Engagements nationaux a offert un Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) à la population de Nioko I, dans la commune rurale de Saaba. L'inauguration dudit CSPS a eu lieu le mercredi 3 juin 2009. Nioko I, village situé à la périphérie de Ouagadougou possède désormais un nouveau Centre de santé et de promotion sociale (CSPS). Il est constitué d'une maternité, un dispensaire, d'un dépôt pharmaceutique, de deux logements F3 avec connexion électrique et eau courante, des latrines pour le personnel et les patients. D'un coût de réalisation de 67 millions de F CFA, le CSPS Nioko I est un don des Engagements nationaux à la population. Le centre de santé était d'autant plus que nécessaire pour le district sanitaire de Bogodogo qui couvre 1 200 km2 avec une population estimée en 2009 à 624 960 habitants.

Pour la population de Nioko I, le CSPS est une bouffée d'oxygène. En effet, le chef coutumier de Nioko I a affirmé, au nom de la population qu'il n'y a pas de plus grand cadeau qu'on puisse faire à une population au-delà d'un centre de santé. Toute chose qui favorise le développement du Burkina Faso, basé sur des hommes et des femmes actifs et bien portants. C'est pourquoi, la maire de la commune rurale de Saaba, Josiane Kabré a rappelé que la construction du CSPS s'inscrit dans la dynamique du développement étant donné qu'il va permettre un grand accès aux soins de santé. "Il y a eu de l'intoxication par rapport à la compétence du personnel soignant du CSPS. Je vous affirme qu'ils sont tous bien formés et vous ne trouverez pas mieux ailleurs. Je vous invite donc à fréquenter ce centre", a exhorté Mme le maire. Sur le même ton, le médecin-chef du district sanitaire de Bogodogo, Wilfried Ouédraogo, a confirmé que le personnel soignant est hautement qualifié et expérimenté, formé à la prise en charge médicale des populations.

Au personnel soignant, le Dr Ouédraogo l'a invité à "toujours être présent et à utiliser tout votre art pour sauver des vies et réduire ainsi la mortalité et la morbidité". L'élévation du niveau de santé et le bien-être des populations est un volet prioritaire du programme quinquennal du président du Faso et figure au cœur de l'action du secrétariat permanent des Engagements nationaux. Ce qui a fait dire au secrétaire permanent, Jean Christophe Ilboudo que le CSPS va améliorer les conditions de vie des populations à travers les prestations de santé. "Je lance un vibrant appel à toute la population de Nioko I, particulièrement aux femmes et aux enfants à fréquenter le centre. C'est par ce comportement citoyen que nous gagnerons avec le président du Faso, la bataille contre la maladie et contre le sous-développement" a scandé M. Ilboudo. Il appartient donc à la population de valoriser le CSPS en l'adoptant et en l'utilisant comme un moyen de résolution des problèmes de santé.

Jonathan YAMEOGO

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !