Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

19 médecins formés à Kongoussi - 21/04/2011 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La 20e session de formation des médecins en gestion des districts sanitaires a pris fin le 16 avril 2011 à Kongoussi. La cérémonie de clôture est intervenue le même jour au centre Saint Martial qui a servi de cadre à la formation. C’était en présence du coordonnateur de la Cellule d’appui au développement du système sanitaire (CADSS), du haut- commissaire de la province du Bam et de nombreux autres invités.

Les bénéficiaires de la formation, débutée le 7 mars 2011, sont 19 médecins issus de 12 régions du Burkina. Ils se sont familiarisés durant 42 jours avec les techniques de gestion des districts sanitaires. La formation avait pour but de doter les médecins membres des équipes cadres de districts de compétences indispensables pour développer et renforcer le processus de gestion au niveau de leurs districts sanitaires, dira le représentant du secrétaire général du ministère de la Santé, Dr Sylvain Dipama, à la clôture de la formation le 16 avril 2011. “Je vous félicite pour le sérieux que vous avez mis dans ce processus d’apprentissage et vous devez, à travers les différents concepts et approches qui ont été développés au cours de cette session, être capables de choisir les meilleures alternatives et stratégies pour l’amélioration de l’état sanitaire des populations. Vous devez, dès à présent, contribuer à développer l’empathie avec les communautés afin d’obtenir une interface efficiente, seul gage d’une meilleure satisfaction de la demande rationnelle des populations", a-t-il relevé à l’endroit des médecins. Pour Dr Lamoudi Yonli, coordonnateur de la Cellule d’appui au développement du système sanitaire (CADSS), les objectifs fixés ont été largement atteints, au regard de la moyenne du groupe qui se situe à 16,87/20 contre une moyenne attendue allant de 14,08 à 17,13/20. C’est pourquoi, au nom de la CADSS, il a félicité tous les participants pour leur assiduité et leur abnégation au travail, puis les a exhortés à observer le même comportement sur le terrain. Il a tenu à préciser, toutefois, que la formation ne débouche pas forcément sur le poste de médecin-chef mais reste un critère incontournable pour y être nommé. Les bénéficiaires de la formation ont, à travers leur porte-parole, rassuré les autorités que leur promotion, qui a pour nom de baptême "Nouvelle vision", assurera avec loyauté les tâches qui lui seront assignées. La cérémonie a pris fin par des remises d’attestations aux formés.

Asmado RABO (Collaborateur)

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !