Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la filariose et l’onchocercose : pour une prise en charge continue des malades - 25/06/2012 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’atelier de restitution de l’évaluation finale du projet « Promotion d’une dynamique communautaire pour l’élimination de la filariose lymphatique, le contrôle de l’onchocercose et la supplémentation en vitamine A au Burkina Faso » mis en œuvre par le Consortium Helen Keller International et Handicap International s’est tenu à Ouagadougou. C’était le 22 juin 2012.

« Promotion d’une dynamique communautaire pour l’élimination de la filariose lymphatique, le contrôle de l’onchocercose et la supplémentation en vitamine A au Burkina Faso » est un projet mis en œuvre par le Consortium Hellen Keller International (HKI) et Handicap International (HI) depuis 2008 et financé par la Commission européenne. Le projet qui s’étalait sur 48 mois a pris fin le 31 décembre 2011, conformément à la planification initiale. Une évaluation finale externe a été commanditée et conduite par le bureau d’étude de la Société d’études et de recherche en santé publique (SERSAP). Cette évaluation menée du 24 au 30 avril 2012 a concerné les régions couvertes par le projet, à savoir le Centre-Est et le Sud-Ouest. C’est le résultat de cette étude qui a été partagé à cet atelier avec la Commission européenne. C’était le 22 juin 2012 dans la salle de réunion de la Direction des études et de la planification (DEP) du ministère de la Santé à Ouagadougou.

« L’éléphantiasis et la cécité »

Ce projet s’est intéressé à deux domaines : la filariose lymphatique communément appelée « éléphantiasis » et l’onchocercose communément appelée « la cécité des rivières ». Il visait cinq résultats dont l’objectif global était d’amener les bénéficiaires à être acteurs eux-mêmes de leur situation sanitaire. L’évaluation finale du projet donne un bilan satisfaisant de réalisation des activités. Les résultats des enquêtes indiquent entre autres que plus de 50% de la population ont cité la piqûre de moustique comme mode de transmission de la filariose lymphatique. 44,6% de la population et 94,9% des malades ont cité le washing comme étant un geste simple pour soulager les malades en cas de crise. La connaissance des personnes influentes sur la filariose s’est améliorée. Leur implication par contre dans les activités de lutte contre la filariose n’a pas été à la hauteur des attentes pour les agents de santé. Le projet a contribué à améliorer leur compétence dans le cadre de la prise en charge de la filariose lymphatique. « A la date d’aujourd’hui, nous sommes satisfaits bien que le besoin demeure toujours parce que le projet ne pouvait pas couvrir tous les malades au cours de ces quatre années », a indiqué Issouf Bamba, Coordonnateur de ce projet au nom de HKI. Pour Clément Bagnoa, coordonnateur des projets santé de Handicap International, il faut envisager la suite de ce projet qui est de renforcer les acquis mais surtout de faire en sorte que la prise en charge puisse continuer dans les recommandations de cette évolution. Il est ressorti que s’il n’y a pas de financement pour poursuivre les activités, la lutte contre la filariose lymphatique et l’onchocercose risque d’être réduite dans ces régions ciblées par le projet. La représentante résidente de Helen Keller International, Tanoh-Brou Marie, a tenu à exprimer ses félicitations pour les résultats déjà obtenus dans 11 districts sanitaires du Centre-Est et du Sud-Ouest avec l’implication effective des différents acteurs à tous les niveaux de la pyramide sanitaire. « Nous nous engageons à exploiter les résultats de cette évaluation pour améliorer les programmes qui ont été visés par cette étude », a laissé entendre Isaïe Medah, directeur de la lutte contre la maladie du ministère de la Santé. Il a, au nom de la Direction de la protection sanitaire, sollicité encore l’accompagnement des partenaires au moment de la mise en œuvre des recommandations de cette étude. « Votre accompagnement à la phase de mise en œuvre des recommandations est vraiment importante », a-t-il conclu.

Hamadi BARRO (Collaborateur)

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !