Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

CHU-Yalgado Ouédraogo : des responsables de départements pour redynamiser le service - 07/03/2013 - Le Faso - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Ils se ressemblent tous par leurs grades. Les premiers responsables des départements cliniques et médico-techniques sont des professeurs titulaires en médecine. Au nombre de 10, ces nouveaux promus ont pour mission de faire fonctionner correctement le CHU-YO.

Selon le directeur général du CHU-YO, Robert Sangaré, « la nomination des chefs de départements, conformément au nouvel organigramme du CHU-YO procèdent d’une conviction profonde que notre hôpital doit être mieux structuré pour l’atteinte de meilleurs résultats tant du point de vue qualité de soins que de la gestion administrative ». C’est la raison pour laquelle, le Ministère de la santé a décidé d’insuffler une nouvelle dynamique au CHU-YO. « Ces nominations vont permettre d’assurer une meilleure coordination et cohérence dans le fonctionnement des services cliniques et médico-techniques », a insisté Robert Sangaré.

L’installation des responsables de ces départements, première du genre, répond au souci, selon M. Sangaré, de les présenter à l’opinion nationale.

S’adressant particulièrement aux nouveaux promus, le directeur général du CHU-YO les a appelés à inclure toutes les composantes du personnel de l’hôpital dans la recherche de solutions aux problèmes.

Pour leur part, les nouveaux responsables des départements cliniques et médico-techniques ont demandé plus de moyens de travail et de meilleures conditions de travail. Ils ont également demandé à être motivés ainsi que leurs collaborateurs dans leur travail. « Nous pensons que s’il y a un système de motivation : distinction ou autre chose, les agents pourront être mieux encouragés à travailler », a indiqué le Pr Kampadilemba Ouoba, porte-parole des responsables de département. Après leur installation, ils sont chargés de nommer les chefs de services avec lesquels ils veilleront au bon fonctionnement des différentes structures.

Jacques Théodore Balima

Liste des chefs de département

  • Pr Jean Kaboré, chef de département de Médecine et spécialités médicales (DMSM)
  • Pr Kampadilemba Ouoba, chef de département de chirurgie et spécialités chirurgicales
  • Pr Jean Lankoandé, chef de département gynécologie obstétrique
  • Pr Ludovic Kam, chef de département de la pédiatrie
  • Pr Nazinigouba Ouédraogo, chef de département d’anesthésie réanimation
  • Pr Dieudonné Ouédraogo, chef de département d’odontostomatologie et de chirurgie maxillo-faciale - Pr Blaise Sondo, chef de département de santé publique
  • Pr Rabiou Cissé, chef de département de radiologie et de médecine nucléaire
  • Pr Mamadou Sawadogo, chef de département de laboratoires
  • Pr Pierre Innocent Guissou, chef de département de pharmacie hospitalière

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !