Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre la cécité : la BID apporte sa contribution - 12/05/2013 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre de l’initiative de lutte contre la cécité évitable, la Banque islamique de développement (BID), en collaboration avec ses partenaires au développement dont le nouvel arrivant l’Agence de développement international de la république d’Azerbaïdjan (AIDA), a organisé à Ouagadougou la 12e campagne nationale gratuite d’opération de la cataracte. La campagne s’est déroulée du 6 au 10 mai 2013 au Centre médical avec antenne chirurgicale (CMA) de Kossodo dans la zone périphérique de Ouagadougou.

C’est un groupe d’ophtalmologistes, composé de six tunisiens, deux médecins du Centre national d’ophtalmologie d’Azerbaïdjan et une marocaine, appuyé par une équipe burkinabè qui a permis à plus de 400 personnes de recouvrer la vue gratuitement. Aussi, environ 2 000 personnes ont-elles été auscultées pendant la semaine. La campagne nationale gratuite de lutte contre la cécité qui est à sa 12e édition, a enregistré une particularité cette année. En effet, en plus des opérations et des auscultations, il y a eu le volet formation. Selon Abderrhamane El Medkouri, chef de mission de la Banque islamique de développement (BID), « Un professeur tunisien a été mobilisé pour faire uniquement de la formation en glaucome. » Pour le chef de mission de la BID, « Le transfert du savoir-faire aux médecins locaux est fondamental ». Toujours dans le cadre de l’initiative de la lutte contre la cécité évitable, la BID aide au développement du programme national de lutte contre la cécité à travers des formations de médecins et de techniciens et des dons de médicaments pour la chirurgie de la cataracte. Quant au coût de la campagne, Abderrahmane El Medkouri « préfère ne peut pas parler de coût mais d’impact parce que le coût est multidimensionnel ». Pour terminer, il a salué l’engagement des autorités burkinabè qui « les aident pour tout ce qui est des aspects administratifs et logistiques ». Pour Omar Beltaief, chef de mission de Nadi Al Bassar « La campagne d’opération s’est bien passée ». Il a jugé les conditions de travail « bonnes ».

Plus de 900 opérations par an.

L’initiative de lutte contre la cécité évitable de la BID existe aussi au Bénin, au Cameroun, en Guinée Conakry, au Niger, au Mali, au Tchad et à Djibouti. Docteur Sanfo Ousmane, chef de service du programme national de prévention de la cécité au Burkina, a noté qu’au Burkina il y a un engouement autour des campagnes de lutte contre la cécité évitable. Selon lui, « Cette campagne a un grand impact dans la mesure où elle permet d’enregistrer plus d’opérations qu’habituellement (900 opérations par an) ».

A ce jour, la BID a organisé et financé 21 campagnes au Burkina Faso, dont 9 ont été menées dans des zones rurales. Ces campagnes ont été réalisées avec la contribution du Programme national de lutte contre la cécité et des associations locales (ADBS et APSO). Le programme a permis à plus de 34 000 burkinabè de bénéficier de consultations oculaires gratuites et à plus de 7 000 hommes, femmes et enfants de recouvrer la vue.

Françoise DEMBELE

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !