Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

CHR de Ouahigouya : un scanner pour des prestations plus efficientes - 04/06/2013 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Centre hospitalier régional (CHR) de Ouahigouya, dans la Région du Nord, vient de relever substantiellement le niveau de son plateau technique. Un scanner mono-barrette de marque Général Electric. C’est la nouvelle acquisition de cette structure sanitaire, dans sa quête de meilleures prestations pour ses usagers. Ce nouvel outil, fruit de la dynamique coopération entre la République de Chine Taïwan et le Burkina Faso, a été inauguré le mercredi 29 mai 2013, dans la cité de Naaba Kango.

120 millions de FCFA, c’est le coût total du scanner dont vient de se doter le Centre hospitalier régional (CHR) de Ouahigouya. Cette somme comprend le prix de l’appareil, son transport de son pays d’origine jusqu’au Burkina Faso et le coût de construction du bâtiment devant l’abriter au sein du CHR. En procédant à son inauguration, mercredi 29 mai dernier, à Ouahigouya ce sont des acteurs visiblement comblés de l’aboutissement heureux de ce projet, attendu de longue date qui se sont retrouvés à l’occasion. Du ministre en charge de la Santé au directeur de la structure en passant par l’ambassadeur de chine Taïwan, généreux donateur, les motifs de satisfaction ne manquent pas. Permettre de diagnostiquer avec plus de précisions certaines pathologies, c’est l’objectif essentiel poursuivi à travers la mise en œuvre de ce projet. Pour le ministre de la Santé, Léné Sebgo, l’acquisition de cet appareil participe du relèvement du niveau du plateau technique du CHR, tout en permettant au médecin traitant de disposer d’informations précises sur la pathologie de son patient. Il s’inscrit, a-t-il poursuivi, en droite ligne d’une politique globale de relèvement du niveau des plateaux techniques des différents centres de santé au plan national. Léné Sebgo n’a pas manqué, à l’occasion, de témoigner toute sa gratitude à la Coopération taïwanaise pour tout ce qu’elle fait pour le développement du Burkina Faso, particulièrement dans le domaine de la santé. Avant Ouahigouya, bien d’autres localités du pays, telles Kaya, Koudougou, ont déjà bénéficié de la même assistance de la part de cette coopération. A l’attention de la direction du centre, le ministre Sebgo a rappelé la nécessité d’un bon usage du précieux équipement afin d’optimiser son apport aux prestations de la structure. « Une chose est de recevoir, mais une autre est de savoir assurer le bon fonctionnement… ». A-t-il laissé entendre. Le bon entretien et la maintenance de l’appareil que les uns et les autres devront tenir non pas comme la chose d’autrui, mais plutôt comme un bien propre à eux-mêmes, sont autant d’impératifs sur lesquels a insisté Léné Sebgo. Quant à l’ambassadeur de la République de Chine Taïwan, Shen Cheng Hong, il s’est réjoui de ce que la coopération entre son pays et le Burkina se porte si bien et continue de contribuer qualitativement au mieux êtres des populations. Il a réaffirmé l’engagement de son pays à poursuivre dans cette lancée, à travers la dotation d’autres structures sanitaires du pays de ce genre de moyens nécessaire à leur bon fonctionnement. En retour, le premier responsable du CHR, Lamoussa Traoré, à promis d’utiliser l’outil à bon escient au grand bonheur de tous.

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !