Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

4e congrès de l’Ordre national des médecins du Burkina : instaurer un climat de confiance entre le "toubib" et le patient - 16/06/2013 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

L’Ordre national des médecins du Burkina a organisé, le samedi 15 juin 2013 à Ouagadougou, son 4e congrès ordinaire sous le thème : « Droits du patient et responsabilité médicale ». L’adoption du code de déontologie harmonisé des médecins et chirurgiens-dentistes de l’espace CEDEAO, celui du règlement intérieur ont figuré, entre autres, à l’ordre du jour de la rencontre.

Comment le patient peut-il exercer ses droits, sans remettre en cause la responsabilité médicale ? Quelles sont les sanctions prévues par la législation burkinabè dans le cadre de la responsabilité médicale ? C’est ce sur quoi se sont penchés, le samedi 15 juin 2013 à Ouagadougou, les 200 participants au 4e congrès ordinaire de l’Ordre national des médecins du Burkina. Selon le président du conseil national de l’Ordre des médecins, Pr Théophile Lincoln Tapsoba, le thème de la rencontre à savoir : « Droits du patient et responsabilité médicale » est d’actualité dans la mesure où la profession est sujette à de nombreuses critiques.

C’est la raison pour laquelle il a déclaré qu’il est temps que la communication soit le leitmotiv de tout médecin à raison de l’exigence des malades en ce qui concerne leur santé. « Il n’est plus possible, si l’on veut l’adhésion des patients à nos prescriptions, que nous nous contentions de faire des ordonnances », a-t-il averti. Pour ce faire, Pr Tapsoba a suggéré que tout patient soit informé de ce dont il souffre et de la nature des prescriptions qui sont faites. En outre, il a soutenu que l’Ordre des médecins du Burkina a engrangé des acquis depuis sa création le 16 avril 2005. Ce sont, entre autres, la tenue des Journées du médecin burkinabè à Ouagadougou, Tenkodogo, Ouahigouya et Koudougou, l’organisation des congrès de la structure, la publication régulière du tableau de l’Ordre des médecins, la mise en place d’une maison pour les professionnels de la profession.

Par ailleurs, il a sollicité du ministre de la Santé, Léné Sebgo, de « peser de tout son poids » pour l’adoption en conseil de ministres, du code harmonisé de déontologie des médecins et chirurgiens-dentistes de l’espace CEDEAO qui est une disposition de la loi portant création dudit Ordre. Le ministre de la Santé a souligné que la tenue du congrès est le signe d’une vitalité de l’Ordre des médecins burkinabè. « C’est un moment de rencontre et d’échanges qui permet aux médecins de renforcer votre appartenance à un même corps », a-t-il indiqué. Et de poursuivre que les attributions de la loi 028 de 2012 font de l’Ordre des médecins, le régulateur de la pratique médical et le garant de la moralité, de l’éthique de la profession.

De l’avis du ministre Sebgo, le thème du conclave traduit ce que doit être la relation médecin-patient, basée sur la confiance réciproque. « Les patients ont droit à des soins de qualité administrés par un médecin compétent, vigilant, prudent (…) Il est de la responsabilité de celui-ci d’utiliser tous les moyens dont il dispose pour fournir le traitement aux malades », a-t-il affirmé. A l’entendre, cette relation bénéficie d’un encadrement réglementaire et juridique inscrit dans plusieurs codes (pénal, civil, etc.).

Nestor BAKI

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !