Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Certification de l’éradication du ver de Guinée - 11/07/2013 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La Commission internationale pour la certification de la dracunculose, lors de sa huitième rencontre tenue à Genève du 29 novembre au 1er décembre 2011, a reconnu le territoire national du Burkina Faso libéré totalement du ver de Guinée, ratifiant du même coup la certification de l’éradication du ver de Guinée au Burkina Faso.

Cette certification a couronné les efforts inlassables de 20 ans de lutte acharnée contre ce fléau millénaire par le gouvernement burkinabè et ses partenaires techniques et financiers (OMS, Unicef, Centre Carter, HDI, Corps de la Paix américain). Elle est aussi le fruit de la collaboration intersectorielle entre le ministère de la Santé et les ministères chargés de l’Eau, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de l’Administration territoriale et de la Communication.

Enfin, elle est la résultante des efforts conjugués de tous les agents de santé à tous les niveaux (directeurs régionaux de la Santé, médecins-chefs de district, techniciens de génie sanitaire, infirmiers-chefs de poste, sages-femmes et maïeuticiens, agents itinérants de santé, accoucheuses auxiliaires) avec ceux des agents de santé communautaires et de toute la population entière qui ont traqué de jour comme de nuit cette pandémie dans les moindres recoins du pays, depuis les humbles hameaux jusqu’aux champs les plus reculés.
Le ministre de la Santé réitère ses remerciements à toutes les personnes physiques et morales qui ont contribué à obtenir la certification de l’éradication d’une maladie pour la deuxième fois dans l’histoire de notre pays. En effet, cette certification vient après celle de la variole survenue en 1980. En attendant incessamment la certification de la troisième pandémie qu’est la poliomyélite, cette victoire est à la mesure de la ténacité et de l’abnégation de notre peuple.
Dans le contexte actuel, il existe des risques de réintroduction du fléau dans le pays, au regard de sa position géographique à côté de pays toujours endémiques, de multiples sites d’orpaillage qui accueillent des populations étrangères et des sites de réfugiés maliens. C’est pourquoi la surveillance doit être poursuivie sur toute l’étendue du territoire national pour maintenir le zéro cas autochtone de ver de Guinée dans notre pays. Pour ce faire, la vigilance du peuple tout entier est vivement souhaitée.

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !