Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

BOBO-DIOULASSO : la première promotion de médecins, prête à servir - 03/12/2013 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Palais de la culture de Bobo-Dioulasso a refusé du monde le vendredi 29 novembre 2013. Pour cause : c’était la sortie de la première promotion des médecins formés à l’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA). La cérémonie a été présidée par le président du Faso, Blaise Compaoré.

C’est une véritable marée humaine qui a accueilli le président du Faso, Blaise Compaoré, à son arrivée à l’aéroport de Bobo-Dioulasso. La foule, composée d’autorités politiques, religieuses, coutumières, d’associations, des Corps constitués, d’hommes et de femmes, jeunes et vieux, lui a réservé un accueil chaleureux. Il s’est ensuite rendu au Palais de la culture où il a présidé la cérémonie de sortie des tout-premiers médecins formés à Bobo-Dioulasso. Au nombre de 17, ces médecins ont bénéficié de l’insigne honneur du chef de l’Etat. Dans son allocution, le président du Faso a confié que cette première promotion de médecins entièrement formés à l’Institut supérieur des sciences de la santé (INSSA) de Bobo-Dioulasso fait la fierté de tous les Burkinabè et conforte cet espoir qui est d’améliorer le niveau d’encadrement et de prise en charge sanitaire des populations. Blaise Compaoré a exhorté ces jeunes médecins à assumer efficacement le rôle qui est désormais le leur, tout en respectant les règles d’éthique et de déontologie de la profession. Car, a-t-il fait savoir, « c’est une des exigences pour la mise en place d’un système de santé dynamique à même d’assurer l’amélioration continue de la qualité de vie des populations. » En plus, Blaise Compaoré les a invités à avoir le sens élevé du sacrifice. Il leur a prodigué des conseils qui consistent à toujours continuer à consolider les acquis en mettant à profit les immenses possibilités offertes par les Technologies de l’information et de la communication en matière de diffusion et de partages des expériences. En retour, et pour démontrer que ces mots du chef de l’Etat ne sont pas tombés dans les oreilles de sourds, les médecins ont prêté serment et ce en présence de tous ceux qui ont fait le déplacement.

Des promesses faites à la ville

Cet événement qui a réuni un beau monde au Palais de la culture a été une aubaine pour la ville de Bobo-Dioulasso de bénéficier de promesses faites par le gouvernement, en vue de l’amélioration de la couverture sanitaire et de la gradation d’un certain nombre de Centres médicaux avec antennes chirurgicales dont celui de Bobo-Dioulasso, cela pour accroître les capacités d’accueil et les structures de formation au profit des étudiants en médecine. Il y a également l’exécution de la phase 2 de l’INSSA qui vise à donner un meilleur espace de formation aux étudiants et la réalisation du projet de construction du nouveau Centre hospitalier universitaire Sourou Sanou. Le président Blaise Compaoré n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage au corps professoral et à tous les travailleurs de l’INSSA pour les efforts consentis et qui ont permis à la ville de Bobo-Dioulasso d’offrir ses premiers médecins formés à l’INSSA.

Emmanuel SOMBIE

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !