Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Promouvoir la médecine traditionnelle - 09/01/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La direction régionale de la Santé des Cascades (DRS/C) en partenariat avec le projet PHAVA, a initié les 22 et 23 décembre 2006, des journées régionales de la médecine et de la pharmacopée traditionnelles à Banfora. La cérémonie d’ouverture de ces journées a été présidée par le secrétaire général de la région Paul Yaméogo représentant le gouverneur.

Ce sont environ 60 tradipraticiens venus des deux provinces de la région qui ont pris part à ces journées régionales. Ils ont pu ainsi exposer des produits de la pharmacopée traditionnelle traitant diverses maladies tels que le paludisme, l’asthme, les hémorroïdes, l’hypertension, la sinusite et la typhoïde.

Pour le secrétaire général de la région, l’organisation de ces journées entre dans le cadre global de la mise en œuvre des engagements nationaux du gouvernement. “ Conscient des enjeux de la médecine et de la pharmacopée traditionnelles, le gouvernement du Burkina Faso s’est résolument engagé dans la valorisation du patrimoine médical traditionnel. A ce titre, il a pleinement souscrit à un certain nombre de déclarations, de résolutions et d’initiatives comme la déclaration d’Alma Ata en 1978 et la politique nationale en matière de médecine et de pharmacopée traditionnelles” , a déclaré M. Yaméogo.

Il a ajouté que l’organisation de telles journées vise à favoriser une meilleure implication des tradipraticiens dans le système de santé, à promouvoir et à valoriser leur pratique dans la région des Cascades. Quant au coordonnateur du projet PHAVA Olivier Marc, il a salué l’initiative et la forte mobilisation des tradithérapeutes. Selon lui, le projet PHAVA œuvre pour l’amélioration des aspects matériels du métier (emballage, étiquetage et bâtiments) et la promotion de la collaboration entre la médecine moderne et celle traditionnelle.

“Je crois que ces aspects sont pris en compte dans un événement tel que ces journées organisées à Banfora”. M. Marc a souhaité que ces journées soient un bilan pour les tradipraticiens, mais aussi, un nouveau départ pour eux afin que la région des Cascades garde sa place de pionnière dans la médecine traditionnelle. Cette fête a été l’occasion pour les participants de visiter le laboratoire Phytofla du Dr Zéphirin Dakuyo qui a su allier tradition et modernisme avec l’amélioration des emballages de ses produits de pharmacopée, ainsi que leur processus de fabrication à l’aide de moyens techniques plus appropriés. Des communications ont également été faites sur la pharmacopée traditionnelle dans la DRS/C.

Les participants ont salué à sa juste valeur l’initiative et espèrent que de telles journées seront organisées régulièrement.

Clarisse HEMA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !