Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Carnet Santé / Pneumonie infantile : l'allaitement exclusif, un moyen simple de prévention - 29/01/2018 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La pneumonie se définit comme une infection respiratoire aiguë affectant les poumons. Ceux-ci sont constitués d'alvéoles qui se remplissent d'air quand une personne en bonne santé respire. En cas de pneumonie, les alvéoles sont remplies de pus et de liquide. Ce qui rend la respiration douloureuse et limite l'absorption d'oxygène.

La pneumonie est la première cause infectieuse de mortalité chez l'enfant. En 2015, 922 136 d'enfants de moins de 5 ans sont décédés des usités d'une pneumonie, soit 15% des décès dans ce groupe d'âge à l'échelle mondiale. Elle affecte les enfants et les familles partout dans le monde, mais sa prévalence est la plus forte en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne. Ces enfants peuvent être protégés grâce à des interventions simples et soignés par des médicaments et des soins peu coûteux.

Causes

La pneumonie est causée par un certain nombre d'agents infectieux, bactéries, virus ou champignons. Les plus courants sont les Streptococcus pneumoniae (l'agent pathogène le plus souvent à l'origine de la pneumonie bactérienne chez l'enfant), Haemophilus influenzae type b (Hib) (la deuxième bactérie la plus courante à l'origine de pneumonies), le virus respiratoire syncytial est l'agent pathogène le plus fréquent en cas de pneumonie virale et les Pneumocystis jiroveci est une cause majeure de pneumonie chez l'enfant de moins de 6 mois infecté par le VIH/Sida. Il est responsable d'au moins un quart des décès chez les nourrissons séropositifs.

Transmission

La pneumonie peut se transmettre de différentes manières. Les virus et les bactéries couramment présents dans les voies nasales ou le pharynx des enfants peuvent infecter les poumons en cas d'inhalation. Ils se transmettent également par voie aérienne, par le biais des gouttelettes émises lors de la toux ou des éternuements. De plus, la pneumonie est aussi transmissible par voie sanguine, pendant ou peu après la naissance.

Symptômes

Les symptômes sont identiques pour les pneumonies virales ou bactériennes. Dans le cas d'une pneumonie virale, ils peuvent néanmoins être plus nombreux que pour une pneumonie bactérienne. Chez l'enfant de moins de 5 ans qui présente une toux et/ou une respiration difficile, avec ou sans fièvre, on peut faire un diagnostic de pneumonie en cas de polypnée ou d'une inspiration au niveau de la paroi thoracique inférieure s'accompagnant d'un repli ou d'une rétraction de la cage thoracique (chez un sujet sain, l'inhalation provoque l'expansion de celle-ci). Une respiration sibilante (bruit respiratoire de tonalité aiguë, analogue à un sifflement) est plus typique d'une infection virale. Les nourrissons très gravement malades peuvent être incapables de s'alimenter ou de boire, et peuvent également souffrir de pertes de conscience, d'hypothermie et de convulsions.

Facteurs de risques

Tandis que la plupart des enfants en bonne santé ont des défenses naturelles leur permettant de combattre l'infection, ceux qui ont un système immunitaire affaibli sont exposés à un risque plus élevé de contracter une pneumonie. Le système immunitaire d'un enfant peut être affaibli par la malnutrition ou la sous-alimentation, notamment pour les nourrissons qui ne sont pas allaités exclusivement au sein. Des maladies préexistantes, comme une infection à VIH symptomatique ou la rougeole, augmentent également le risque. Certains facteurs de risque exposent aussi davantage les enfants au risque de pneumonie. Il s'agit de la pollution de l'air ambiant due à l'utilisation de la biomasse pour les feux de cuisine ou le chauffage (bois ou bouses), le fait d'habiter dans des logements surpeuplés et le tabagisme des parents.

Traitement

On peut traiter la pneumonie causée par des bactéries avec des antibiotiques. L'antibiotique de choix est l'amoxicilline. La plupart des cas de pneumonie nécessite l'administration d'antibiotiques par voie orale généralement prescrits dans un centre de santé. Ces cas peuvent être également diagnostiqués et traités avec des antibiotiques oraux peu onéreux à domicile par des agents de santé formés. On recommande l'hospitalisation seulement pour les cas les plus graves.

Prévention de la pneumonie

C'est un élément essentiel de la stratégie pour réduire la mortalité de l'enfant. Les vaccins contre le Hib, le pneumocoque, la rougeole et la coqueluche sont le moyen le plus efficace de prévention de la pneumonie. Une bonne alimentation est essentielle pour augmenter les défenses naturelles d'un enfant, à commencer par l'allaitement exclusif au sein pendant les 6 premiers mois de la vie. Cette mesure de prévention est également efficace pour réduire la durée de la maladie, si jamais elle survient. La lutte contre les facteurs environnementaux, comme la pollution de l'air ambiant dans les maisons (en fournissant des fourneaux propres, par exemple) et le respect des règles d'hygiène dans les logements surpeuplés, permet aussi de réduire le nombre d'enfants atteints par cette maladie. Chez l'enfant infecté par le VIH, il est conseillé d'administrer quotidiennement le cotrimoxazole pour réduire le risque de contracter une pneumonie.

Toutefois, il est toujours conseillé de consulter un médecin ou un agent de santé en cas d'apparition de symptômes ou de malaise chez un nourrisson et éviter strictement l'automédication.

Par Gaspard Bayala

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !