Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

La famille au cœur de la commémoration de la Journée mondiale du diabète - 26/11/2018 - Le Faso - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

« La famille et le diabète », c’est sous ce thème que sera commémorée, en différé, la Journée mondiale du diabète, ce 30 novembre 2018 au Burkina. L’information a été portée à la connaissance des journalistes ce lundi 26 novembre, au cours d’une rencontre d’information et d’échanges initiée par la Direction de la prévention et du contrôle des maladies non-transmissibles, en collaboration avec l’ONG Santé Diabète.

Le diabète, une maladie grave, non-transmissible qui fait des dégâts dans le monde. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. 425 millions d’adultes vivent avec le diabète, et ce nombre devrait atteindre 522 millions d’ici 2030. Le diabète deviendra ainsi la 7e cause de mortalité dans le monde.

Au Burkina Faso, rien qu’en 2017, ce sont 10 859 nouveaux cas de diabète qui ont été notifiés en consultations externes dans les formations sanitaires dont 45 cas chez des enfants de moins de 15 ans. Le taux de prévalence est, lui, estimé à 4,9% au sein de la population de 25 à 64 ans.

Cette maladie, dépistée le plus souvent tardivement, engendre de nombreuses conséquences sanitaires et socio-économiques pour le malade, sa famille, mais également la communauté, du fait du coût élevé de la prise en charge. Il faut en effet compter en moyenne 60 000 F CFA par mois pour la prise en charge.

C’est au regard donc de la menace que représente cette maladie que l’OMS (Organisation mondiale de la santé) et la Fédération internationale du diabète ont initié la Journée mondiale du diabète commémorée chaque 14 novembre.

Pour cette année, le thème retenu est « La famille et le diabète » avec pour slogan « Le diabète concerne chaque famille. » Ce sera l’occasion de « sensibiliser les populations à l’impact du diabète sur la famille et de promouvoir le rôle de la famille dans la gestion, le soin, la prévention et l’éducation de la maladie », a laissé entendre Dr Esther Dabiré/ Dembélé, directrice de la prévention et du contrôle des maladies non-transmissibles.

Programme de la commémoration

Plusieurs activités sont prévues pour la commémoration en différé de cette journée au Burkina Faso. Le 30 novembre 2018, se déroulera la cérémonie officielle de commémoration. A travers cette commémoration, la Direction de la prévention et du contrôle des maladies non-transmissibles, en collaboration avec l’ONG Santé Diabète, souhaite entre autres contribuer à la réduction de l’incidence du diabète et ses conséquences ; mener un plaidoyer auprès des autorités pour un accès équitable des femmes aux soins ; informer les populations sur la prise en charge, la prévention et les facteurs de risque, etc.

Mais avant, le 29 novembre, la population est invitée à la Maison du peuple à une marche suivie d’une séance d’aérobic et d’un cross populaire pour sensibiliser à la prévention des facteurs de risque du diabète.
Toujours à la Maison du peuple, le 30 novembre, aura lieu une séance de démonstration de préparation de mets pour diabétiques.

Des séances de dépistage gratuit du diabète et de ses facteurs de risque ont débuté le 24 novembre et se poursuivent jusqu’au 3 décembre 2018. Ces séances se déroulent le 27 novembre au CSPS de Wayalghin, et du 1er au 3 décembre 2018 au marché de Saaba. Une campagne de dépistage des rétinopathies chez les patients diabétiques a également lieu ce 26 novembre 2018.

Connaître le diabète

Le diabète est une maladie non-transmissible, caractérisée par une hyperglycémie chronique en lien avec une production insuffisante d’insuline par le pancréas et/ou une utilisation incorrecte par l’organisme de l’insuline produite.

On distingue quatre types de diabètes : le type 1 rencontré généralement chez les enfants ; le diabète de type 2 rencontré chez les personnes de plus de 40 ans. C’est le type le plus répandu et il est évitable à 60% par l’adoption de bons comportements favorables à la santé. Le troisième type est le diabète gestationnel découvert pour la première fois chez la femme enceinte qui n’était pas connue diabétique et les autres types de diabète non classés.

Pour prévenir le diabète, il faut réduire les facteurs de risque évitables que sont la surconsommation des aliments sucrés et gras, la sédentarité, l’obésité et le surpoids.
Ce qui revient à adopter une alimentation équilibrée, c’est-à-dire manger moins sucré, moins gras, moins salé, manger plus de fruits et de légumes, éviter de grignoter entre les repas.

Il est aussi conseillé une activité physique régulière. En effet, 45 minutes d’activité physique trois à quatre fois par semaine réduit de 40% le risque de développer un diabète de type 2, souligne Dr Dabiré. Elle ajoute que le dépistage régulier, une fois par an, permet de repérer les personnes à haut risque ou un début de diabète. Ce qui facilite la prise en charge précoce et évite les risques de complications.

Justine Bonkoungou

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !