Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juin 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Utilisation des moustiquaires imprégnées : Ce qu’il faut savoir ! - 22/07/2019 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La première phase de la campagne de distribution massive des moustiquaires imprégnées a pris fin le 3 juillet dernier. Dans les lignes qui suivent, Sidwaya vous propose quelques conseils pratiques homologués par l’Organisation mondiale de la Santé relatifs à leur bon usage.

Cette année au Burkina Faso, plus de 12 millions de moustiquaires ont été acquises pour une distribution en deux phases. La première étape a concerné dix régions du pays et s’est déroulée du 29 juin au 3 juillet. Les trois autres régions que sont la Boucle du Mouhoun, les Cascades et le Sud-Ouest recevront leurs moustiquaires du 7 au 11 août 2019. Une action qui vient à point nommé quand on sait que le paludisme demeure la première cause de consultation dans les formations sanitaires du pays. A titre d’exemple, selon les statistiques du ministère de la Santé, les formations sanitaires ont enregistré en 2018, près de 11 millions 970 mille 321 cas de paludisme dont 5 millions 870 mille 314 cas chez les enfants de moins de cinq ans avec 4 mille 292 décès.

C’est ce qui justifie la distribution gratuite des moustiquaires imprégnées à l’ensemble des ménages burkinabè. Si malgré cette opération de grande envergure, le paludisme continue de sévir, l’une des causes pourrait être lié à l’usage des moustiquaires et à leur entretien. Parce que si la moustiquaire n’est pas traitée, les moustiques et autres insectes volent autour et font du bruit, ce qui dérange votre sommeil. Sans traitement avec l’insecticide, les moustiques peuvent vous piquer à travers la moustiquaire ou pénétrer à l’intérieur.

Vous devez retraiter votre moustiquaire après trois lavages ou au moins une fois par an. Dans les régions où il y a des moustiques toute l’année, vous pouvez traiter la moustiquaire deux fois par an.

Toutes les moustiquaires doivent être traitées par trempage dans des cuvettes ou des sacs en plastique contenant l’insecticide mélangé avec de l’eau.

Voici les étapes pour :

  • le traitement des moustiquaires à domicile : chaque propriétaire peut traiter toutes ses moustiquaires à l’aide de nécessaires d’imprégnation achetés dans les boutiques ou dans les centres de santé.
  • Le traitement en série des moustiquaires peut être fait par du personnel formé :
    • dans les centres d’imprégnation fixes dans lesquels les utilisateurs peuvent faire traiter ou retraiter leur moustiquaire ;
    • pendant les campagnes communautaires qui s’occupent du retraitement une ou deux fois par an, de préférence avant la saison des pluies, ou ;
    • par des équipes mobiles qui proposent le traitement ou le retraitement dans de nombreux sites tels que les centres de santé, les marchés ou à domicile.

Préparation du traitement

ETAPE 1 : Réunir l’équipement nécessaire.

L’équipement nécessaire comprend : moustiquaire, insecticide, cuvette ou sac plastique, équipement de mesure, savon et gants.

  • Assurez-vous que la moustiquaire est propre.
  • Il est préférable de traiter la moustiquaire à l’extérieur et à l’ombre. Si vous devez traiter la moustiquaire à l’intérieur, ouvrez les fenêtres.

ETAPE 2 : Mettre des gants de protection avant de traiter la moustiquaire

ETAPE 3 : Mesurer le volume d’eau nécessaire

La quantité d’eau nécessaire dépend du matériau avec lequel la moustiquaire a été faite.

Quelles que soient la taille et la forme de la moustiquaire :

  • pour une moustiquaire synthétique (polyester, nylon), ajoutez 1/2 litre d’eau,
  • pour une moustiquaire en coton, ajoutez 2 litres d’eau.

ETAPE 4 : Verser la quantité d’eau nécessaire dans une cuvette ou dans un sac plastique

ETAPE 5 : Ajouter la dose correcte d’insecticide

La quantité d’insecticide ou « dose » nécessaire pour traiter une moustiquaire peut se présenter sous forme de comprimé ou de liquide (en flacon ou en sachet). Mélangez une dose d’insecticide dans l’eau pour traiter une moustiquaire, quelle que soit sa taille.

ETAPE 6 : Bien mélanger l’eau et l’insecticide

ETAPE 7 : Bien déplier la moustiquaire et plongez-la dans la cuvette ou dans le sac en plastique avec la solution d’insecticide que vous avez préparée.

ETAPE 8 : Brassez suffisamment la moustiquaire pour bien l’imprégner en totalité.

ETAPE 9 : Sortez la moustiquaire et essorez-la doucement. Si vous la tordez trop fort comme un vêtement, vous perdrez de l’insecticide.

ETAPE 10 : Faites sécher la moustiquaire imprégnée à plat et de préférence à l’ombre. Le contact direct de la peau avec l’insecticide contenu sur une moustiquaire encore humide peut causer des irritations passagères. Elles sont sans danger, même pour les très jeunes enfants. Après le traitement, la moustiquaire peut sentir l’insecticide. Cette odeur s’en va en quelques jours et elle est sans danger pour les personnes dormant sous la moustiquaire. Le traitement est efficace même si l’insecticide n’a pas d’odeur.

ETAPE 11 : S’il reste du mélange eau et insecticide, utilisez-le pour y tremper vos rideaux. Sinon, versez ce mélange dans les latrines ou dans un trou, mais jamais dans les mares, les rivières, la maison ou les abris pour les animaux. Ne gardez jamais le mélange eau et insecticide.

Gaspard BAYALA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !