Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :


Vous souhaitez vous abonner à Médecine d'Afrique Noire, Médecine du Maghreb ou Odonto-Stomatologie tropicale ? Consulter des articles ? Rendez-vous sur le kiosque d'APIDPM - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Janvier 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Décembre 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Décembre 2019
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Burkina Faso : Centrale d'achat des médicaments - 20/11/2019 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, a reçu en audience, une délégation de l'Association des centrales d'achats de médicaments essentiels, le lundi 18 novembre 2019 à Ouagadougou. Une délégation de l'Association des Centrales d'Achat de Médicaments Essentiels (ACAME), conduite par sa secrétaire permanente, Dr Anne Maryse K'haboré, a été reçue par le Premier ministre, Christophe Joseph Marie Dabiré, le lundi 18 novembre 2019 à la primature à Ouagadougou.

« Nous avons eu l'honneur d'être reçus par le chef du gouvernement pour parler d'un projet majeur qu'est l'ouverture d'un centre de formation et d'expertise de l'ACAME qui regroupe 22 pays membres d'Afrique et de Madagascar », a confié la secrétaire permanente, par ailleurs directrice générale de la Centrale d'achat de médicaments essentiels génériques (CAMEG) du Burkina Faso.

Selon elle, le centre va permettre la formation et le renforcement des capacités techniques de tous les métiers de la chaîne d'approvisionnement du médicament.

« C'est un projet porté sous le leadership de la ministre de Santé, Pr Claudine Lougué, et du Premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré, qui d'ailleurs a été à l'origine de la création de l'ACAME », a-t-elle affirmé.

D'après Mme K'haboré, ledit centre de formation à vocation sous régionale dont le coût global de réalisation est estimé à 650 000 euros, soit environ 422 millions F CFA, est le troisième projet de l'ACAME qui bénéficie du soutien de leur partenaire, Expertise France.

Par Kadi Rabo

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !