Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


MOOC - Comprendre les addictions - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le paludisme : Plus de 14 000 moustiquaires imprégnées aux populations - 30/04/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Dans le cadre de son projet sectoriel de lutte contre le paludisme dans sa zone d’intervention, l’ONG Christian Children’s Fund of Canada (CCFC) a entrepris une campagne de distribution de moustiquaires imprégnées aux populations. Après la remise officielle, lundi 23 avril 2007, à ses partenaires à Ouagadougou, une cérémonie de distribution symbolique a eu lieu, vendredi 27 avril 2007, à Koumsagha dans la province du Bazèga. Quatorze mille cinq cents (14 500), c’est le nombre total de moustiquaires imprégnées que l’ONG Christian Children’s Fund of Canada (CCFC) a entrepris de mettre à la disposition des populations dans sa zone d’intervention en particulier et celles du Burkina Faso en général.

En effet, selon les responsables de cette ONG qui existe au Burkina Faso depuis 1987 et intervenant, entre autres, dans les domaines de l’éducation, de l’eau et assainissement, de la santé et nutrition, elle a mené, courant 2004, une étude qui a révélé que le paludisme est la maladie la plus fréquente et qui entrave l’épanouissement des enfants à l’école. Cela aurait conduit le CCFC a inscrire la lutte contre le paludisme comme priorité dans ses activités de santé et nutrition et un projet sectoriel de trois ans a été élaboré à cet effet. Ce projet d’un coût global de soixante dix neuf millions (79 000 000) de F CFA débuté en 2006 couvre, aux dires des responsables de CCFC, quatorze (14) communautés de sa zone d’intervention avec plus de vingt cinq mille (25 000) personnes concernées.

C’est dans le cadre de ce projet que s’inscrit la distribution des quatorze mille cinq cents (14 500) moustiquaires imprégnées à longue durée (au moins 4 à 5 ans) aux populations. D’une valeur de trente-huit millions sept cent mille (38 700 000) F CFA, ces moustiquaires ont été offertes par le siège de l’ONG basé à Toronto au Canada. «Ces moustiquaires sont prioritairement destinées aux enfants des écoles parrainées par CCFC, soit près de six mille (6 000) enfants», a précisé M. Edouard Nouguierma, administrateur du programme CCFC Burkina. Une partie, a-t-il poursuivi, est destinée au Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), pour soutenir les zones déficitaires que sont les régions du Mouhoun, des Cascades et du Centre-Ouest.

Quant au reste, le CCFC compte le mettre à la disposition des communautés du Burkina Faso à un coût social. L’école de Koumsagha, choisie ce 27 avril 2007 pour la distribution symbolique de ces moustiquaires, a accueilli cet événement dans l’allégresse. Les élèves ont dû surseoir aux cours ce vendredi matin pour former une haie d’honneur pour accueillir la délégation du CCFC venue de Ouagadougou. La responsable des ressources matérielles du CCFC à Toronto, Mme Stéphanie Ashton, qui est venue du Canada avec les moustiquaires, a, à cette occasion, transmis aux bénéficiaires les encouragements du siège tout en réaffirmant la volonté de celui-ci à contribuer à leur mieux-être.

Quant aux responsables locaux qui se sont succédé sur la tribune, ils ont tous salué le geste du CCFC à sa juste valeur. Dans cette vaine, le représentant de l’inspecteur de l’Enseignement de base de Saponé, M. Tondé a souhaité l’extension du parrainage à d’autres écoles. La représentante des élèves, Mlle Odile Wangrawa a, au nom de ses camarades, remercié leur bienfaiteur et souhaité plus de succès dans leur entreprise.

Ladji BAMA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !