Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Atelier sur la maternité à moindre risque : Pour une véritable réduction de la mortalité maternelle - 10/05/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Un atelier d’orientation sur le plan d’appui de l’Union européenne à la stratégie nationale de maternité à moindre risque a réuni, du 13 au 14 février 2007, les médecins de la santé de la famille à l’hôtel de l’Amitié de Ouahigouya. L’objectif de cette rencontre était entre autres, la mise en place des directives de réduction de la mortalité maternelle par rapport au soutien financier de l’Union européenne (UE).

Cet atelier d’orientation sur la stratégie nationale de la maternité à moindre risque organisé par la Direction de la santé de la famille et l’OMS, a réuni, du 13 au 14 février 2007, quatre vingts participants dont des médecins, des gestionnaires d’hôpitaux, etc. dans la salle de conférence de l’hôtel de l’Amitié de Ouahigouya. «L’objectif principal de cet atelier est de réduire la mortalité maternelle et néonatale», a expliqué Dr Fatimata Zampaligré, directrice de la santé de la famille.
Cela dans neuf régions du Burkina Faso, à savoir le Centre, le Centre-Est, le Centre-Ouest, le Sud, l’Est, le Sahel, les Cascades et la Boucle du Mouhoun avec une aide financière de l’ ’Union européenne estimée à plus d’un million de francs CFA.

Lors de l’ouverture de l’atelier, le premier adjoint au maire de Ouahigouya, Amidou Ouédraogo, a salué le travail remarquable du département de la Santé. Quant au secrétaire général du gouverneur de Ouahigouya, Sériba Ouattara présidant la cérémonie, il a affirmé que la situation de la mortalité maternelle et infantile au Burkina Faso est «inacceptable».

Les statistiques donnent de 1998 à 1999, un ratio de mortalité maternelle de 484 pour 100 000 naissances vivantes. «Selon d’autres sources comme l’OMS, ce ratio atteindrait 1000 décès maternels pour 100 000 naissances vivantes», a-t-il ajouté.
Concernant les participants, notamment le Dr Ali Ouédraogo, du Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHUYO), il espère sortir de cette rencontre avec une directive par rapport à la subvention de l’Union européenne pour une véritable maternité à moindre risque. Son confrère, le Dr Seydou Barro, médecin-chef du district sanitaire de Pama, a soutenu que cet atelier va permettre de renforcer les acquis dans le cadre de la réduction de la mortalité maternelle.
Le soutien financier de l’Union européenne par le biais de l’OMS aux neuf régions sanitaires choisies, dit le Dr Zampaligré, va permettre d’acquérir du matériel et de renforcer des compétences pour plus, précisément, trente-neuf districts sanitaires et neuf hôpitaux.

Alassane KERE

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !