Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Décembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Cancer du col de l’utérus : 7 cas de suspicion dépistés à Dédougou - 04/06/2007 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

7 cas de suspicion de cancer du col de l’utérus ont été dépistés les 8, 9 et 10 mai derniers par les gynécologues du Centre hospitalier régional (CHR) de Dédougou. C’était au cours d’une formation d’une douzaine de sages-femmes et maïeuticiens du CHR et des districts sanitaires de la région. Si le diagnostic se confirmait à l’issue des analyses du laboratoire, ces patients pourraient subir des interventions chirurgicales. Les 7 cas de suspicion ont été dépistés parmi 90 femmes dont l’âge varie entre 30 et 40 ans, qui ont bénéficié d’une consultation gratuite.

Parmi les patientes dépistées, certaines ont montré leur soulagement, et d’autres, paniquées et stressées, ont été remontées moralement. Selon le docteur Hermann Ouattara, l’un des facilitateurs, le cancer du col de l’utérus est inscrit comme un motif de consultation assez fréquent dans les services de maternité. Malheureusement, ces cancers sont découverts à un stade tardif, au moment où ils sont au-dessus de toute ressource thérapeutique. Pourtant, et toujours selon le docteur Ouattara, le cancer du col est un des cancers pour lequel les méthodes de dépistage ont évolué.

Ces méthodes sont simples, accessibles, et permettent un diagnostic précoce et une prise en charge adéquate, garantissant une guérison quasi certaine. Aussi cette formation a-t-elle permis aux participants de maîtriser le processus conduisant à la naissance du cancer, de reconnaître et d’orienter une lésion cancéreuse, et d’assurer la prise en charge des femmes présentant des lésions suspectes. Le souci majeur du CHR, selon son directeur général Jean Charlemagne Yoda, est d’améliorer la survie des femmes victimes du cancer du col de l’utérus par un diagnostic précoce de cette pathologie.

Et dans les jours à venir, d’autres séances de dépistage devraient être organisées au CHR en collaboration avec les autres formations sanitaires de la région. Cette opportunité devrait être mise à profit par les femmes pour trouver des solutions à leur problème gynécologique. Le coût d’une intervention chirurgicale au CHR de Dédougou est de l’ordre de 60 000 francs CFA.

Par Serge COULIBALY

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !