Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2017
Consulter la revue


COMPTE RENDU

Suivez l'analyse de nos experts sur le 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie (SFR 2016)

La 47ème émission de « En direct des congrès » était consacrée au 29ème Congrès de la société Française de Rhumatologie qui s'est déroulé à Paris du 11 au 13 décembre 2016. Les docteurs et professeurs Hachemi Djoudi, Samira Lehtihet, Houria Ayed, Serge Perrot, Thierry Conrozier, Nelly Ziadé, Fouad Fayad, Irène Kona Kaut et Stéphane Ralandison vous présentent leurs travaux et ceux de leurs confrères qui méritent votre attention - Plus d'informations


Suivez l'analyse d'experts sur les 23èmes journées Pédiadol « La douleur de l'enfant. Quelles réponses ? »

La 46ème émission de « En direct des congrès » était consacrée aux 23èmes journées Pédiadol qui se sont déroulées à Paris du 5 au 7 décembre 2016. Les docteurs Jean-Marc Benhaiem, Frédéric Lebrun, Daniel Annequin, Juliette Andreu-Gallien, Cécile Cunin-Roy, Elisabeth Fournier-Charrière, Barbara Tourniaire et Yannick Jaffré partagent leur expérience sur « la douleur de l'enfant ». Plus d'informations


A VOIR

Allo Amejjay : émission médicale avec des professionnels de santé

Allo Amejjay, émission médicale

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

Lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme : Le Fonds mondial félicite le Burkina - 02/06/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une mission du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme a séjourné à Ouagadougou du 28 au 30 mai 2007. Elle a eu une réunion de travail avec les Country comitee manager (Comité de gestion du fonds) du Burkina Faso, le 29 mai 2007 à Ouagadougou. L’objet de la mission du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme du 28 au 30 mai 2007 au Burkina Faso était principalement d’examiner avec la partie burkinabè, les goulots d’étranglement qui affectent l’exécution des programmes en cours et à venir. Elle s’est chargée également d’identifier les possibilités d’amélioration.

A cet effet, la réunion du 29 mai 2007 qui a regroupé les membres du comité de gestion du fonds présidé par le Pr Robert Soudré et ceux de la mission conduite par M. Mabingué Ngom, chef d’équipe Afrique de l’Ouest et du Centre, avait inscrit trois points à son ordre du jour. Il s’est agi des discussions sur les trois programmes SIDA, tuberculose et paludisme, de la clôture des programmes paludisme, VIH/SIDA et tuberculose par le PNUD. Le transfert de ces programmes au Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le SIDA et les IST (SP/CNLS-IST) désormais désigné comme principal récipiendaire chargé de gérer le fonds et les informations générales, étaient aussi à l’ordre du jour.

Le chef de mission M. Mabingué Ngom a trouvé que les relations de partenariat qui existent entre le Fonds mondial et le Burkina Faso sont bonnes. “Il y a une forte mobilisation autour du partenariat au Burkina Faso. Nous finançons plusieurs programmes dont certains arrivent à terme. Nous sommes confiants que le Burkina Faso est dans la bonne direction. Pour peu qu’il poursuive les réformes en cours et accélère la mise en œuvre des programmes, nous trouvons qu’il a des opportunités extraordinaires pour accéder à des ressources additionnelles du Fonds mondial”, a indiqué M. Ngom. Pour lui, la mission et le Comité de gestion du fonds (CCM) ont identifié des domaines dans lesquels des progrès doivent être accomplis.

“Nous travaillons activement en impliquant nos partenaires clés. Nous avons espoir que le Burkina Faso peut tirer profit de la manne financière que constitue le Fonds mondial”, a ajouté M. Ngom.
Au demeurant, il a plaidé pour la conjugaison des énergies dans la lutte contre le SIDA qui, après 25 ans, continue de défier toute l’humanité avec près de 8 500 décès par jour. “La réponse à la lutte contre le SIDA nous a appris à être humble. Il y a de la place pour tout le monde. Je pense qu’il faut impliquer la société civile pour accélérer plus les activités. Nous pensons qu’ensemble, nous allons faire reculer les souffrances que nous infligent le SIDA, la tuberculose et le paludisme”, a souligné le chef de mission. Concernant le transfert du Fonds mondial du PNUD au SP/CNLS-IST, M. Mabingué garde l’espoir qu’il sera bientôt bouclé.

“Il y a des leçons que nous pouvons apprendre de cette expérience, pas seulement pour le Burkina Faso, mais pour l’ensemble des pays de la sous-région”, a conclu M. Ngom.

Charles OUEDRAOGO

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !