Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

De nouvelles ambulances pour évacuer les patients - 29/09/2007 - Sidwaya - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le Programme d'appui au développement sanitaire (PADS) a procédé, le 27 septembre 2007, à la remise de 28 ambulances flambant-neuves au ministère de la Santé. Le ministère de la Santé a reçu du Programme d'appui au développement sanitaire (PADS), 28 nouvelles ambulances pour les différentes formations sanitaires du Burkina. D'un coût de plus de 649 millions de FCFA, ces véhicules sont équipés de gyrophare et spécialement aménagés pour le transport des malades. Les 28 nouvelles ambulances viennent compléter les 15 autres véhicules préalablement offerts par le PADS aux districts sanitaires du Centre-Est et du Nord.

Toutes ces acquisitions contribuent, selon le ministre de la Santé, Alain B. Yoda, à l'atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement et de ceux du Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté. Aussi, a-t-il ajouté, les objectifs du Plan national du développement sanitaire (PNDS) 2001-2010 ne sauraient être atteints sans un parc d'ambulances permettant l'évacuation des malades. Pour le coordonnateur du PADS, Zakaria Balima, la remise des vingt huit ambulances se déroule dans un contexte marqué par l'évaluation à mi-parcours de la tranche 2005-2007 et de la formulation de la phase d'extension 2008-2010 du PADS. Les principales conclusions de l'évaluation sont dans l'ensemble satisfaisantes. Cependant, des points tels que le processus de planification, la base financière et la fluidité de l'information sanitaire restent à améliorer.

Le ministre de la Santé, Alain Yoda, a demandé aux partenaires de soutenir davantage le système de santé, notamment à travers le PADS qui est un outil indispensable à la mise en œuvre du Plan national de développement sanitaire (PNDS) 2001-2010. A l'endroit des formations sanitaires bénéficiaires de ces ambulances, le ministre Yoda a lancé une invite à en prendre soin afin qu'elles puissent servir le plus longtemps possible. "La maintenance des véhicules sera un critère de notation. Je vous exhorte à les entretenir car c'est votre outil de travail", s'est-il adressé aux chauffeurs des nouvelles ambulances.

Boureima SANGA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !