Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Novembre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Revue de presse

Revue de presse

VIH/Sida en Afrique francophone : Un réseau des formateurs en gestion - 05/12/2007 - Le pays - Burkina FasoEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Il s'est tenu du 26 au 28 novembre 2007 à Ouaga un atelier régional de formation des formateurs en VIH/Sida, venus des pays d'Afrique francophone suivi, les 29 et 30 novembre, d'un autre atelier régional ayant réuni les membres des "Knowledges Hubs" d'Afrique de l'Ouest. En marge des travaux de ce deuxième atelier, le bureau Initiative conseil international (ICI) a initié, le jeudi 29 novembre à Splendid hotel, une conférence de presse animée par des professionnels de la formation sur le VH/Sida. Ils ont notamment annoncé la création d'un réseau africain francophone des formateurs en VIH/Sida.

L'université de Ouagadougou a été la première, dans l'espace francophone d'Afrique, à instituer une formation diplômante, un DIU (Diplôme interuniversitaire) sur la prise en charge globale des patients infectés par le VIH/Sida. Le professeur Joseph Drabo qui pilote cet enseignement débuté depuis 2003 explique que l'objectif visé est d'offrir aux professionnels une formation de qualité, question de les rendre plus compétitifs dans la prise en charge globale des personnes vivant avec le VIH/Sida. Au fil des ans, des formations similaires ont été entreprises dans des universités et instituts d'autres pays d'Afrique francophone. Mais le constat, selon le Pr Drabo, était que ces formations avaient des contenus différents d'un pays à l'autre.

Il a paru donc nécessaire de faire une harmonisation de l'approche pédagogique dans la formation des professionnels de la prise en charge des PVVIH. Et c'est à cet objectif qu'a répondu l'organisation, du 26 au 28 novembre derniers à Ouaga, d'un atelier régional des formateurs en matière de VIH/Sida en Afrique francophone. Cette rencontre initiée par l'université de Ouagadougou, en partenariat avec l'Organisation mondiale de la Santé, a permis aux participants venus de l'espace francophone d'Afrique de mettre en commun leurs expériences, avec l'appui des partenaires du Nord. Ces différentes formations étant tributaires des mêmes bailleurs de fonds, la nécessité de la création d'un réseau s'est fait sentir.

Ce réseau dont la mise en place a été approuvée à l'unanimité par des parties prenantes devrait ainsi permettre une capitalisation des différentes ressources humaines et matérielles, et faciliter l'acquisition de financements conséquents. Et pour en arriver là, il a été mis en place un comité de pilotage logé à l'université de Ouagadougou qui va se charger, d'ici juin 2008, d'élaborer les textes et de mettre en place les différents organes pour la création du réseau.

Le premier atelier régional a été immédiatement suivi d'un autre ayant regroupé les membres des Knowledges Hubs (réseaux de professionnels d'Afrique de l'Ouest). Ce fut une occasion d'échanges sur l'avenir des Knowledges Hubs en tant que réseaux en Afrique de l'Ouest. Déjà en septembre 2004, a rappelé le docteur Boukari Ouédraogo de la GTZ, il s'était tenu une rencontre pour réfléchir sur la mise en place d'une plate-forme du genre, avec l'appui des partenaires tels que la GTZ et l'OMS. Ce réseau a eu pour objectif de contribuer au renforcement des institutions et des experts dans le domaine de la lutte contre le VIH. Il s'agit là d'un réseau qui, selon le docteur Lamine Yansané du bureau Health Focus de la GTZ, se présente comme un maillon essentiel dans l'optimisation de la prise en charge des personnes vivant avec le VIH/Sida.

Par Paul-Miki ROAMBA

Lire l'article original

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !